CES IN­FI­DÈLES NOTOIRES DU PE­TIT ÉCRAN

Le Journal de Montreal - Weekend - - WEEKEND - YAN LAUZON

Eni­vrés par le par­fum de la chair et por­tés par ce be­soin de vivre une nou­velle ex­pé­rience sen­so­rielle, plu­sieurs per­son­nages de la té­lé qué­bé­coise ont com­mis l’adul­tère. Ils ont sau­té la clô­ture de dif­fé­rentes fa­çons, cer­tains beau­coup plus sou­vent que d’autres.

Por­traits de six d’entre eux dont les re­la­tions conju­gales ont mar­qué les es­prits.

RÉ­JEAN PINARD La pe­tite vie

L’in­cor­ri­gible Ré­jean Pinard est aus­si un men­teur in­vé­té­ré. Dé­fen­du avec brio par Marc Mes­sier, le ma­ri de Thé­rèse Pa­ré est l’un des per­son­nages les plus drôles de la co­mé­die La pe­tite vie, mais aus­si l’un des plus dé­so­lants. In­ca­pable de s’oc­cu­per de sa femme comme il se doit, il ac­cu­mule les aven­tures à gauche et à droite. Même quand on le sur­prend dans les bois à cou­rir après une nou­velle conquête ou lors­qu’il a un dé­tec­teur de men­songes au poi­gnet, il ne dit ja­mais la vé­ri­té. Il pré­fère en rire. Par contre, quand il ap­prend que son épouse a eu une aven­ture dans une voi­ture Toyo­ta Ter­cel, il la trouve moins drôle...

PA­TRICK Les beaux ma­laises

Qu’il soit sur un ter­rain de ten­nis ou à table pour sou­per, Pa­trick, le meilleur ami de Mar­tin Matte dans la co­mé­die Les beaux ma­laises, n’hé­site pas à se van­ter de ses ex­ploits sexuels et de faire al­lu­sion à ses dif­fé­rentes in­car­tades. Pre­nant vie grâce à Pa­trice Ro­bi­taille, le per­son­nage a tout des al­lures du type ma­cho, mais niai­seux, qu’on sou­hai­te­rait avoir comme ami. Il com­mu­nique sans ma­laise avec ses maî­tresses via son té­lé­phone cel­lu­laire et s’amuse fol­le­ment des mo­ments qui pi­mentent son triste quo­ti­dien sexuel, même quand il est aux prises avec le syn­drome du coyote après avoir cou­ché avec une pro­fes­seure d’école.

JEAN-PAUL BEL­LEAU Des dames de coeur

Le pay­sage té­lé­vi­suel qué­bé­cois de la fin des an­nées 1980 a été mar­qué par la dif­fu­sion du té­lé­ro­man des soeurs Payette Des dames de coeur. S’il y a un sé­duc­teur qui a fait battre bien des coeurs, c’est Jean-Paul Bel­leau, l’époux vo­lage qu’a in­car­né Gil­bert Si­cotte pen- dant trois sai­sons. Ma­rié à Lu­cie (jouée par Louise Ré­my), il a amor­cé une re­la­tion ex­tracon­ju­gale avec Ju­lie Bas­tien (Do­ro­thée Ber­ry­man) qui s’est éti­rée sur plu­sieurs an­nées. Des mo­ments au lit, les amants en ont beau­coup vé­cu. N’hé­si­tant pas à sau­ter la clô­ture, Jean-Paul Bel­leau avait beau ai­mer sa femme, il a quand même eu le cu­lot de faire en sorte qu’elle contracte une in­fec­tion trans­mise sexuel­le­ment.

ÉRIC SÉ­GUIN An­nie et ses hommes

De­puis long­temps qua­li­fié comme l’un des hommes les plus sexy du Qué­bec, Claude Le­gault n’a pas tou­jours eu le beau rôle quand est ve­nu le temps de for­mer des couples à l’écran. À preuve, avec Éric Sé­guin – un as­pi­rant chan­teur – il n’a pas mé­na­gé son amou­reuse Jo­sée Ri­vard (rôle dé­fen­du par Hé­lène Bour­geois-Le­clerc) dans le té­lé­ro­man An­nie et ses hommes. Ne croyant pas à la no­tion de fi­dé­li­té – du moins chez les hommes –,

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.