4 CHAN­SONS EN QUELQUES MOTS

Le Journal de Montreal - Weekend - - MUSIQUE -

CO­RINNE

« C’est le pre­mier single de l’al­bum et c’est ce­lui qui a fonc­tion­né le mieux, dit Charles. C’est as­sez his­to­rique pour nous, l’as­cen­sion et le main­tien de la chan­son. Elle est dans le top 10 de­puis sa sor­tie. » « Le bal­lon de plage fait son che­min dans la plage des gens… », ajoute Alex, sous les re­gards confus de ses com­parses. « La mu­sique de cette toune-là est bien re­pré­sen­ta­tive de l’al­bum, dit Si­mon. Les pa­roles sont vrai­ment uni­di­men­sion­nelles et ç’a été dif­fi­cile à écrire. C’est une chan­son qui ne parle que d’une seule chose, vo­lon­tai­re­ment. Il n’y a pas de pro­fon­deur, pas de deuxième de­gré. »

OUVRE TES YEUX SI­MON !

« Ce n’est ja­mais ar­ri­vé dans une toune des Trois Ac­cords que ce soit vrai­ment Si­mon qui chante sur lui­même à la pre­mière per­sonne », dit Charles. « Et c’est la pre­mière fois que les gars chantent le re­frain », dit Si­mon. « La chan­son parle lit­té­ra­le­ment de Si­mon qui chante tou­jours les yeux fermés, dit Charles. Notre an­cien gé­rant, Charles Ouel­let, fai­sait même des grosses pan­cartes “Ouvre tes yeux !” pour nos per­for­mances té­lé ! » « Dans un autre de­gré, la chan­son parle aus­si de réa­li­ser ce qu’on vit, dit Si­mon. C’est co­ol d’être dans un groupe et que les gens nous suivent. Ça de­vient une toune de ré­vé­la­tion. »

RE­BEC­CA

« C’est la toune du pro­chain James Bond », dit Pierre-Luc, sous le rire col­lec­tif. « C’est le meilleur so­lo de l’his­toire des Trois Ac­cords, quant à moi », ajoute Charles.

CERNES NOIRS

« C’est une chan­son qui parle d’in­som­nie, dit Si­mon. Il y a aus­si l’idée ro­man­tique où la per­sonne dit : je suis tel­le­ment fa­ti­guée que j’ai de la place dans mes cernes pour que tu te couches de­dans. C’est comme une chan­son d’amour. »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.