AC­TEUR SANS FRON­TIÈRE

Le Journal de Montreal - Weekend - - CINÉMA - MAXIME DE­MERS Le Jour­nal de Mon­tréal maxime.de­mers @que­be­cor­me­dia.com

Oli­vier Gour­met n’a pas chô­mé de­puis qu’il a fait ses pre­miers pas au ci­né­ma, à la fin des an­nées 1990. En 20 ans de car­rière, l’ac­teur belge a dé­jà joué dans une cen­taine de longs mé­trages en Bel­gique, en France, mais aus­si au Qué­bec, no­tam­ment aux cô­tés de Paul Ah­ma­ra­ni dans le film Con­go­ra­ma de Phi­lippe Fa­lar­deau. Le co­mé­dien de 55 ans est de pas­sage cette se­maine à Mon­tréal dans le cadre du Fes­ti­val Ci­ne­ma­nia, qui pré­sente quatre de ses plus ré­cents films.

Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’Oli­vier Gour­met se­ra om­ni­pré­sent cette an­née à Ci­ne­ma­nia. En plus d’être en ve­dette dans quatre films pro­je­tés au fes­ti­val, l’ac­teur belge se­ra à l’hon­neur à la Ci­né­ma­thèque qué­bé­coise qui en pré­sen­te­ra en fin de se­maine deux de ses films les plus mar­quants : Le fils (2002) des frères Dar­denne, qui lui a per­mis de rem­por­ter le prix d’in­ter­pré­ta­tion mas­cu­line au Fes­ti­val de Cannes et Con­go­ra­ma (2006), le se­cond long mé­trage du ci­néaste qué­bé­cois Phi­lippe Fa­lar­deau.

« Je ne suis pas ve­nu pour rien en tout cas », lance-t-il en riant, lors d’une en­tre­vue ac­cor­dée au Jour­nal plus tôt cette se­maine.

« C’est la pre­mière fois que ça m’ar­rive. Quatre de mes films au même fes­ti­val, c’est as­sez ex­cep­tion­nel. Cer­tains des films que je viens pré­sen­ter ne sont même pas en­core sor­tis en France. »

« Et ce qui est bien, c’est que ce sont tous des films très dif­fé­rents les uns des autres. Ed­mond est une co­mé­die pure et un film grand pu­blic et po­pu­laire sur un fait réel, soit la créa­tion de Cy­ra­no de Bergerac par l’au­teur Ed­mond Ros­tand. Le drame Ceux qui

tra­vaillent s’ins­crit plus dans la veine du ci­né­ma so­cial et de notre fa­çon de vivre au­jourd’hui dans le mi­lieu du tra­vail. C’est un film très dur et sans conces­sion. Un peuple et son roi est un film po­li­tique réa­li­sé par Pierre Schoel­ler, qui aime la po­li­tique et avec

qui j’avais dé­jà tra­vaillé dans L’exer­cice de l’État.»

« En­fin, L’échange des prin­cesses est un film his­to­rique qui a aus­si une sa­veur po­li­tique et qui a une di­men­sion grand pu­blic. Ces films sont tous très dif­fé­rents, mais ils ont tou­jours un res­sort hu­main au mi­lieu de tout ce­la. » UN LIEN FORT AVEC LE QUÉ­BEC

Cette vi­site de quelques jours à Mon­tréal lui per­met­tra aus­si de re­nouer avec ses amis qué­bé­cois. Phi­lippe Fa­lar­deau et Paul Ah­ma­ra­ni se­ront d’ailleurs pré­sents à la pro­jec­tion de

Con­go­ra­ma, di­manche après-mi­di à la Ci­né­ma­thèque.

« J’ai une ten­dresse pour Con­go­ra­ma parce que c’est un film que j’aime beau­coup, sou­ligne Gour­met. C’est une des pre­mières co­mé­dies dans la­quelle j’ai tour­né. Phi­lippe (Fa­lar­deau) a donc été un des pre­miers à m’em­me­ner sur ce ter­rain-là. Je me sou­viens que j’avais beau­coup ri en li­sant le scé­na­rio. C’est donc un film im­por­tant pour moi. Il y avait quelque chose de beau dans cette idée de tra­ver­ser l’océan pour une par­tie du tour­nage et d’en­suite re­tour­ner en Bel­gique avec une équipe qué­bé­coise pour l’autre par­tie du tour­nage. Ç’a créé quelque chose. On se voyait le soir, on al­lait au foot­ball et faire toutes sortes de choses. »

Après la sor­tie de Con­go­ra­ma, Oli­vier Gour­met a conti­nué à suivre avec beau­coup d’in­té­rêt la car­rière de Fa­lar­deau. Il dit d’ailleurs ne pas avoir été sur­pris de le voir réus­sir au Qué­bec, mais aus­si à l’in­ter­na­tio­nal.

« Ça se sent ces trucs-là, lance l’ac­teur. Dé­jà, Phi­lippe est quel­qu’un qui tra­vaille énor­mé­ment. Il a beau­coup de ta­lent, mais il a aus­si une vraie sin­gu­la­ri­té et son uni­vers per­son­nel. Il a un es­prit, une in­tel­li­gence et une grande sen­si­bi­li­té. Je ne suis pas du tout sur­pris de voir où il est ren­du au­jourd’hui dans sa car­rière ».

Les films Ceux qui tra­vaillent, Ed­mond, L’échange des prin­cesses et Un peuple et son roi sont pré­sen­tés au Fes­ti­val Ci­ne­ma­nia, qui a lieu à Mon­tréal jus­qu’au 11 no­vembre. Les films Le Fils et Con­go­ra­ma sont pré­sen­tés à la Ci­né­ma­thèque qué­bé­coise au­jourd’hui et de­main.

Oli­vier Gour­met dans le film Ceux qui tra­vaillent OLI­VIER GOUR­MET

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.