DA­NIEL DAIGLE TOURNE SON PRE­MIER LONG MÉ­TRAGE

Un an après avoir rem­por­té un prix du pu­blic au Fes­ti­val du ci­né­ma in­ter­na­tio­nal en Abi­ti­biTé­mis­ca­mingue avec son court mé­trage Ga­rage de soir, le jeune réa­li­sa­teur qué­bé­cois Da­niel Daigle tourne son pre­mier long mé­trage, Cimes, avec les ac­teurs Jean-Sé­ba

Le Journal de Montreal - Weekend - - WEEKEND CINÉMA - MAXIME DE­MERS Le Jour­nal de Mon­tréal maxime.de­mers @que­be­cor­me­dia.com

En tour­nant ce pre­mier long mé­trage avec un bud­get très mo­deste, Da­niel Daigle suit les tra­ces de plu­sieurs autres jeunes ci­néastes – comme Pas­cal Plante avec Les faux ta­touages et Guillaume Lam­bert avec

Les scènes for­tuites – qui ont connu un cer­tain suc­cès plus tôt cette an­née en réa­li­sant leurs pre­miers longs mé­trages avec les moyens du bord.

Tour­né en seule­ment 16 jours à Mon­tréal et ses en­vi­rons, mais aus­si dans la ré­gion de La­nau­dière,

Cimes est pro­duit dans le cadre du pro­gramme Ta­lents en vue de Té­lé­film Ca­na­da, qui al­loue un mi­cro­bud­get aux ta­lents ca­na­diens pour leur per­mettre de réa­li­ser un pre­mier long mé­trage.

« C’est en­cou­ra­geant de voir qu’il y a moyen de faire de bons films avec des pe­tits bud­gets, sou­ligne Da­niel Daigle en en­tre­vue au Jour­nal. Cimes est un pro­jet très am­bi­tieux pour le bud­get qu’on a. Mais on a réus­si à réunir une bonne équipe com­po­sée de gens qui sont là par pas­sion et par mo­ti­va­tion. On a beau­coup de contraintes, mais on a réus­si à les sur­mon­ter. »

QUÊTE IDEN­TI­TAIRE

Cimes ra­conte l’his­toire de deux frères (joués par An­toine Pi­lon et Jean-Sé­bas­tien Cour­chesne) qui, à la suite du dé­cès de leur mère, dé­couvrent que leur père qu’ils croyaient dé­cé­dé de­puis long­temps se­rait tou­jours en vie. Les thèmes de la fa­mille et la pa­ter­ni­té sont no­tam­ment abor­dés dans le film. « C’est une quête iden­ti­taire de deux frères qui ren­contrent leur père pour la pre­mière fois », ex­plique Da­niel Daigle. « Je sais que c’est un su­jet qui a sou­vent été abor­dé dans le ci­né­ma qué­bé­cois, mais je crois qu’il y a tou­jours moyen d’abor­der ces thèmes avec ori­gi­na­li­té et au­then­ti­ci­té. Je ne crois pas que je peux ré­su­mer le film à un genre pré­cis. C’est un drame, oui, mais c’est tein­té d’hu­mour et de ten­sion. » Fait in­té­res­sant : en plus de mi­ser sur une dis­tri­bu­tion pa­ri­taire homme femme, l’équipe créa­tive et tech­nique com­porte une ma­jo­ri­té fé­mi­nine.

PA­RI­TÉ SUR LE PLA­TEAU

« C’est ar­ri­vé comme ça, mais je suis très fier de ce­la, sou­ligne Da­niel Daigle. Dé­jà, dans le choix des ac­teurs, il y a au­tant de femmes que d’hommes. Puis, pour l’équipe tech­nique, c’est ve­nu na­tu­rel­le­ment. Ce sont tous des gens avec qui on avait en­vie de tra­vailler et je suis ex­trê­me­ment content qu’il y ait une pa­ri­té dans l’équipe. Je trouve que ça ap­porte une belle éner­gie au tour­nage. Tout se dé­roule dans le res­pect. »

Le réa­li­sa­teur Da­niel Daigle tourne cet au­tomne son pre­mier long­mé­trage, Cimes, avec les ac­teurs An­toine Pi­lon et Jean-Sé­bas­tien Cour­chesne. PHO­TOS COUR­TOI­SIE ALÉAS FILMS, VI­VIEN GAUMAND

Le réa­li­sa­teur Da­niel Daigle

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.