RÊ­VER DE LA GLOIRE !

Le Journal de Montreal - Weekend - - LIVRES - MA­RIE-FRANCE BORNAIS Le Jour­nal de Qué­bec

Pour son 31e livre, Au­rore Cham­pagne, Tome 1 : Les heures dé­ci­sives, Da­nielle Du­mais, une ar­chi­tecte de­ve­nue ro­man­cière, a ima­gi­né qu’une jeune sta­giaire en ar­chi­tec­ture en quête de cé­lé­bri­té re­le­vait un dé­fi de taille : pu­blier son propre livre de re­cettes. Une en­tre­prise pas aus­si simple qu’elle se l’ima­gi­nait !

S’en­nuyant à mou­rir dans le ca­bi­net d’ar­chi­tec­ture où elle doit veiller à beau­coup de tâches ad­mi­nis­tra­tives et fi­na­li­ser des plans, Au­rore Cham­pagne, 24 ans, prend sa re­vanche dans sa cui­sine.

Pas­sion­née de gas­tro­no­mie, elle ex­pé­ri­mente sans re­lâche, s’épui­sant dans la pré­pa­ra­tion de pe­tits plats.

En­vieuse du suc­cès de Vir­gi­nie, son amie d’en­fance de­ve­nue de­si­gner à suc­cès, Au­rore dé­cide de re­le­ver un dé­fi de taille : écrire son propre livre de re­cettes.

De cette ma­nière, elle de­vien­drait cé­lèbre, cloue­rait le bec de sa mère qui ne cesse de la com­pa­rer à Vir­gi­nie et réa­li­se­rait son rêve. Vrai­ment ?

Da­nielle Du­mais est, comme son hé­roïne, spé­cia­li­sée en ar­chi­tec­ture et pas­sion­née de gas­tro­no­mie.

« C’est qua­si­ment ma bio­gra­phie ! J’étais ar­chi­tecte sta­giaire pen­dant trois ans, je suis de­ve­nue ar­chi­tecte, j’ai exer­cé mon mé­tier pen­dant 35 ans. Et con­trai­re­ment à elle, j’ado­rais mon mé­tier », dit-elle en en­tre­vue. OPÉ­RA­TION DIF­FI­CILE

« Au­rore, c’est moi-même : j’aime cui­si­ner, j’aime l’ar­chi­tec­ture, j’aime le des­sin... et j’aime bien man­ger. Toutes les re­cettes nom­mées, je les ai faites ! Et je suis de na­ture à in­ven­ter des nou­velles re­cettes. J’ai 2000 à 3000 livres de cui­sine chez moi. J’aime les feuille­ter, même s’ils n’ont pas d’illus­tra­tions ! »

Qu’Au­rore ait le goût de pu­blier son livre de re­cettes n’est donc pas éton­nant.

« Écrire un livre de re­cettes, c’est une grande en­tre­prise. J’ai dé­jà es­sayé, mais je ne me suis ja­mais ren­due au point fi­nal. »

Da­nielle Du­mais sou­haite que son hé­roïne tra­verse une épreuve, his­toire de voir si elle était ca­pable d’ac­com­plir son pro­jet.

« Au­rore est très an­xieuse et a tou­jours des doutes sur elle-même. Ac­com­plir ce livre se­rait pour elle de sur­mon­ter l’épreuve du doute. »

La ro­man­cière née à Ri­mous­ki, mais ins­tal­lée à Alexan­dria, en On­ta­rio, rap­pelle que l’ar­chi­tec­ture est un mi­lieu très com­pé­ti­tif, où à son époque, ce n’était pas fa­cile de faire sa place, en tant que femme. MONDE D’HOMMES

« Les filles, on ne nous pre­nait pas trop au sé­rieux. Il fal­lait avoir une main de fer, comme on dit. On nous sif­flait... Mais l’ar­chi­tecte est le maître d’oeuvre et il faut don­ner le ton pour que ça ar­rête, ces pe­tites niai­se­ries. Mais en der­nier, il y avait moins de pro­blèmes. » « J’ai gra­dué en 1975 et j’ai fait mes pre­miers chan­tiers en 1976 – j’étais une des pre­mières femmes à être sur un chan­tier. C’était nou­veau. Comme je pa­rais­sais plus jeune que mon âge, ça ne m’ai­dait pas du tout. On di­sait : ah, une étu­diante sur le chan­tier ! Mais j’aime les dé­fis et les nou­veau­tés, donc ça en­trait dans mes cordes ! »

Da­nielle Du­mais se­ra au Sa­lon du livre de Mont­réal les 16 et 18 no­vembre. Elle a fait car­rière en ar­chi­tec­ture et en en­sei­gne­ment avant de se consa­crer com­plè­te­ment à l’écri­ture, à sa re­traite. Elle a écrit une tren­taine de ro­mans. Il y au­ra trois tomes dans cette nou­velle sé­rie.

AU­RORE CHAM­PAGNE TOME 1 : LES HEURES DÉ­CI­SIVES Da­nielle Du­mais Édi­tions Ro­bert Laf­font 376 pages

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.