LA BEAUCE À L’HEURE DE LA RÉ­VO­LU­TION TRAN­QUILLE Le tes­ta­ment de Mag­gie, der­nier titre de la sé­rie à suc­cès du jour­na­liste Da­niel Les­sard, ra­conte la Beauce des an­nées 1960, vue par son hé­roïne pas­sion­née et in­dé­pen­dante. L’Ir­lan­daise, sou­vent bien en avan

Le Journal de Montreal - Weekend - - LIVRES - MA­RIE-FRANCE BORNAIS Le Jour­nal de Qué­bec

Né à Saint-Ben­ja­min, en Beauce, le jour­na­liste émé­rite de Ra­dio-Ca­na­da a gran­di sur les terres qui servent de dé­cors aux trois pre­miers ro­mans de la sé­rie Mag­gie et à une par­tie du qua­trième.

Même si elle a vé­cu dans un mi­lieu ru­ral éloi­gné des grands centres comme Mont­réal et Qué­bec, son hé­roïne n’a pas échap­pé aux grands bou­le­ver­se­ments de la Ré­vo­lu­tion tran­quille.

Da­niel Les­sard a pris plai­sir à faire res­sor­tir les points mar­quants de cette pé­riode qui a bou­le­ver­sé le Qué­bec, tant du point de vue po­li­tique et éco­no­mique que sur le plan cultu­rel et so­cial.

« C’était des an­nées ex­cep­tion­nelles au Qué­bec », com­mente-t-il en en­tre­vue.

« Moi, j’étais au Sé­mi­naire Saint-Georges. Je fai­sais mon cours clas­sique. Quand je suis sor­ti de là, j’ai fait de la ra­dio pri­vée et je suis ar­ri­vé à CKAC juste au dé­but de la crise d’oc­tobre, donc j’ai vé­cu ça. »

« Je me suis dit : je vais cou­vrir toute cette pé­riode, avec les chan­ge­ments po­li­tiques, la mu­sique qu’on écou­tait, le ci­né­ma. Il y avait une vie cultu­relle as­sez dé­ve­lop­pée, mais on était quand même loin de Mont­réal et quand tu te mets dans la peau de Mag­gie, qui est dans le village de Saint-Si­mon-les-Mines, qui avait à ce mo­ment-là à peu près 350 ha­bi­tants, elle était loin de l’ac­tion ! »

BIEN DO­CU­MEN­TÉ

Fi­dèle au per­son­nage qu’il a créé, Da­niel Les­sard l’a gar­dée bien bran­chée sur l’ac­tua­li­té par les jour­naux.

Les lec­teurs vont aus­si dé­cou­vrir qu’un cher­cheur d’or la cour­ti­sait, mais que son coeur ap­par­te­nait à quel­qu’un d’autre.

« Mag­gie était une femme mi-fran­co­phone, mi-an­glo­phone, et ne vou­lait rien sa­voir de toutes les aven­tures sé­pa­ra­tistes, mais sa fille était pro­fon­dé­ment sé­pa­ra­tiste. J’ai joué sur tous les ta­bleaux. » Il a fait de longues re­cherches pour se do­cu­men­ter, entre autres en exa­mi­nant de vieux exem­plaires des jour­naux pour avoir le pal­ma­rès des chan­sons les plus po­pu­laires, du ci­né­ma, de la lit­té­ra­ture.

« C’était la fin des an­nées Du­ples­sis, la Ré­vo­lu­tion tran­quille, la nais­sance du mou­ve­ment sé­pa­ra­tiste. J’adore faire ça, je trouve ça ben l’fun ! »

QUIT­TER LES ORDRES

Da­niel Les­sard parle aus­si de crises de re­li­gion, une pro­blé­ma­tique que Mag­gie ver­ra de près, pour des rai­sons de coeur, et parce que sa fille sor­ti­ra du couvent.

« Dans ma fa­mille, il y avait sept re­li­gieuses et six ont dé­cro­ché avant la fin. Il m’en reste en­core une, qui est ma plus fi­dèle lec­trice, mais elle m’en veut après chaque ro­man. Elle me dit : ah, que t’es dur avec les cu­rés ! Il y en avait qui étaient des per­son­nages ab­so­lu­ment ma­gni­fiques, mais d’autres à qui le pou­voir mon­tait à la tête. »

PHO­TO COUR­TOI­SIE CH­RIS­TINE THIBEAULT Da­niel Les­sard se­ra au Sa­lon du livre de Mont­réal les 16, 17 et 18 no­vembre. Il est jour­na­liste émé­rite de Ra­dio-Ca­na­da et vé­té­ran de la tri­bune par­le­men­taire à Ot­ta­wa. Il est né à Saint-Ben­ja­min, en Beauce.

LE TES­TA­MENT DE MAG­GIE Da­niel Les­sard Édi­tions Pierre Tis­seyre 326 pages

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.