La vio­lence sexuelle bien ré­pan­due dans la so­cié­té

Le Journal de Montreal - - ACTUALITÉS - GE­NE­VIÈVE LA­JOIE

Le har­cè­le­ment et la vio­lence sexuels sont des phé­no­mènes en­core bien pré­sents dans notre so­cié­té, se­lon une ma­jo­ri­té de Qué­bé­cois.

Près de neuf per­sonnes sur dix croient que ce pro­blème est aus­si, si­non plus ré­pan­du qu’avant, ré­vèle un son­dage Lé­ger/Le Jour­nal – Le De­voir. «Les hommes re­con­naissent cette pro­blé­ma­tique-là pra­ti­que­ment au même ni­veau que les femmes, pré­cise le son­deur Ch­ris­tian Bourque. Ce n’est pas un pro­blème que les ré­pon­dants ba­na­lisent».

Plu­sieurs cas de har­cè­le­ment et de vio­lence sexuels ont été hau­te­ment mé­dia­ti­sés ces der­niers mois. Qu’on pense à Jian Gho­me­shi, cet ex-ani­ma­teur ra­dio ac­cu­sé, puis ac­quit­té d’ac­cu­sa­tions d’agres­sions à ca­rac­tère sexuel, à l’avo­cat Mar­cel Au­but ou à l’af­faire Ger­ry Sk­la­vou­nos.

Mince conso­la­tion, la ma­jo­ri­té des gens son­dés es­time que la so­cié­té est moins to­lé­rante que par le pas­sé à l’égard des com­por­te­ments sexuels dé­viants.

JUSTICE IN­EF­FI­CACE

Les Qué­bé­cois sont tou­te­fois cri­tiques à l’égard du sys­tème ju­di­ciaire. Le sys­tème de justice est in­ef­fi­cace aux yeux d’une ma­jo­ri­té (60%) de ci­toyens lorsque vient le temps de trai­ter des cas de vio­lence sexuelle.

Le tra­vail des po­li­ciers n’est pas sans re­proche. Quelque 44 % des gens sont in­sa­tis­faits des services of­ferts par les corps po­li­ciers lors des plaintes de har­cè­le­ment ou de vio­lence sexuels.

Chez les femmes, le mé­con­ten­te­ment est en­core plus grand.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.