Le pré­sident élu im­pli­qué dans plu­sieurs pro­cès

Le Journal de Montreal - - ACTUALITÉS -

WA­SHING­TON | (AFP) L’ac­ces­sion de Do­nald Trump à la Mai­sonB­lanche va s’ef­fec­tuer à l’ombre de lourds nuages ju­di­ciaires, l’homme d’af­faires étant la cible de nom­breuses ac­tions en justice qui pour­raient ré­duire sa ca­pa­ci­té à gou­ver­ner.

Alors que le ma­gnat de l’im­mo­bi­lier ren­con­trait Ba­rack Oba­ma dans le Bureau ovale jeu­di et vi­si­tait le Ca­pi­tole à Wa­shing­ton, ses avo­cats étaient à l’oeuvre à l’autre bout du pays, en Ca­li­for­nie, dans le cadre d’un pro­cès à propos de la dé­funte Uni­ver­si­té Trump, ac­cu­sée d’avoir trom­pé ses étu­diants.

« MEXI­CAIN »

Dans cette af­faire, le pré­sident élu s’en est pris à plu­sieurs re­prises au juge Gon­za­lo Cu­riel, le qua­li­fiant de «Mexi­cain», alors qu’il est né aux États-Unis, et af­fir­mant que ses ori­gines le ren­daient in­apte à ju­ger cette af­faire de fa­çon im­par­tiale.

Le pro­cès doit com­men­cer à la fin du mois, le mil­liar­daire pour­rait donc être ap­pe­lé comme té­moin bien avant sa prise de fonc­tion le 20 jan­vier.

À New York, le pro­cu­reur gé­né­ral de l’État, Eric Sch­nei­der­man, a aus­si lan­cé une pro­cé­dure concer­nant l’Uni­ver­si­té Trump.

Le ma­gnat de l’im­mo­bi­lier, ha­bi­tué des ar­gu­ties ju­di­ciaires et qui compte de nom­breux en­ne­mis en af­faires, a aus­si sur les bras des ac­cu­sa­tions de dif­fa­ma­tion por­tées par un consul­tant po­li­tique, ain­si qu’une plainte d’un op­po­sant af­fir­mant avoir été agres­sé au pied de la Trump To­wer.

Comments

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.