Au moins 60 ci­vils exé­cu­tés par l’État is­la­mique

Le Journal de Montreal - - MONDE -

GE­NÈVE | (AFP) L’État is­la­mique (EI) a exé­cu­té cette se­maine au moins 60 ci­vils dans la ville ira­kienne de Mos­soul et ses en­vi­rons, ac­cu­sant 40 d’entre eux de «tra­hi­son» et les 20 autres d’avoir trans­mis des in­for­ma­tions aux forces ira­kiennes, a in­di­qué hier l’ONU.

Ces «as­sas­si­nats» ont eu lieu à dif­fé­rents mo­ments et lieux de Mos­soul a pré­ci­sé une porte-pa­role du HautCom­mis­sa­riat de l’ONU aux droits de l’homme, Ra­vi­na Sham­da­sa­ni, lors d’un point de presse à Ge­nève.

Mar­di, des dji­ha­distes de l’ÉI au­raient «abat­tu 40 ci­vils dans la ville de Mos­soul après les avoir ac­cu­sés de “tra­hi­son et de col­la­bo­ra­tion” avec les forces ira­kiennes de sé­cu­ri­té», a-t-elle ex­pli­qué, sans ci­ter ses sources.

SUS­PEN­DUS À DES PO­TEAUX

Les vic­times – dont les corps ont été sus­pen­dus aux po­teaux élec­triques de Mos­soul – étaient vê­tues d’une te­nue orange, avec des ins­crip­tions en rouge : «traîtres et agents des ISF» (acro­nyme en an­glais pour forces ira­kiennes de sé­cu­ri­té), se­lon le Haut-Com­mis­sa­riat.

Un ha­bi­tant de Mos­soul, Abou Saif a in­di­qué avoir vu entre 30 et 40 ca­davres, avec les ins­crip­tions «agent» et «traître».

L’ÉI «ras­semble des per­sonnes dans des rues de Mos­soul et les exé­cute en pu­blic, cer­taines par balles, d’autres par décapitation», a-t-il dit.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.