LES DIF­FÉ­RENTS TYPES DE DIA­BÈTE

LES TROIS PRIN­CI­PALES FORMES DE DIA­BÈTE :

Le Journal de Montreal - - LE DIABÉTE -

Dia­bète de type 1

Ce type de dia­bète concerne en­vi­ron 10 % des pa­tients dia­bé­tiques. Il ap­pa­raît de fa­çon abrupte, gé­né­ra­le­ment pen­dant l’en­fance, à l’ado­les­cence ou au dé­but de l’âge adulte (avant 30 ans). Il se ca­rac­té­rise par l’ab­sence to­tale de pro­duc­tion d’in­su­line. Les per­sonnes dia­bé­tiques de type 1 dé­pendent d’in­jec­tions quo­ti­diennes d’in­su­line.

Les causes : on ne connaît pas les causes exactes de l’ap­pa­ri­tion du dia­bète de type 1. Dans la ma­jo­ri­té des cas, c’est le sys­tème im­mu­ni­taire qui dé­truit les cel­lules si­tuées dans le pan­créas pro­dui­sant l’in­su­line.

Com­ment le dé­tec­ter? Seule une prise de sang ana­ly­sée en la­bo­ra­toire per­met de confir­mer si la per­sonne en souffre. On me­sure la gly­cé­mie, soit le taux de glu­cose (sucre) dans le sang.

Dia­bète de type 2

C’est le dia­bète le plus cou­rant, il concerne en­vi­ron 90 % des pa­tients dia­bé­tiques. Il ap­pa­raît de fa­çon lente, gé­né­ra­le­ment après l’âge de 40 ans. À no­ter, ce­pen­dant, une aug­men­ta­tion de ce type de dia­bète chez les en­fants at­teints d’obé­si­té. Dans la plu­part des cas, les per­sonnes sont en sur­poids au mo­ment du diag­nos­tic. Le dia­bète de type 2 peut se ca­rac­té­ri­ser par une aug­men­ta­tion du sucre dans le sang, mal uti­li­sé par le corps comme source d’éner­gie.

Les causes : elles sont nom­breuses. La ma­la­die est dé­clen­chée par une com­bi­nai­son de plu­sieurs fac­teurs : • le sexe (une plus grande vul­né­ra­bi­li­té

chez les hommes); • l’ori­gine eth­nique (il est plus fré­quent dans les po­pu­la­tions afri­caine, asia­tique, abo­ri­gène et his­pa­nique); • l’âge (le risque aug­mente quand on

vieillit); • le sur­poids; • le ni­veau d’ac­ti­vi­té phy­sique; • les ha­bi­tudes ali­men­taires.

Com­ment le dé­tec­ter? Seule une prise de sang ana­ly­sée en la­bo­ra­toire per­met de confir­mer si la per­sonne en souffre.

Dia­bète ges­ta­tion­nel

Éga­le­ment ap­pe­lé dia­bète de gros­sesse, il touche de 3 à 20 % des femmes en­ceintes. C’est l’une des com­pli­ca­tions les plus fré­quentes de la gros­sesse. Il ap­pa­raît gé­né­ra­le­ment vers le sixième mois de gros­sesse pour dis­pa­raître, dans la plu­part des cas, après l’ac­cou­che­ment. À no­ter, ce­pen­dant, qu’il y a un risque de dé­ve­lop­pe­ment d’un dia­bète de type 2.

Fac­teurs de risque :

• avoir plus de 35 ans; • avoir pré­sen­té un ex­cès de poids pen­dant la gros­sesse; • avoir dé­jà eu un en­fant pe­sant plus de

huit livres à la nais­sance; • avoir des pa­rents dia­bé­tiques de

type 2.

Com­ment le dé­tec­ter? Le dé­pis­tage du dia­bète est sys­té­ma­tique pen­dant la gros­sesse et fait par­tie des me­sures de pré­ven­tion re­com­man­dées pour le sui­vi de la gros­sesse.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.