LES AUTRES TYPES DE DIA­BÈTE :

Le Journal de Montreal - - LE DIABÉTE -

Pré­dia­bète

Il se dé­fi­nit par une gly­cé­mie plus éle­vée que la nor­male, mais pas as­sez pour éta­blir le diag­nos­tic du dia­bète. Il s’agit d’un si­gnal d’alarme. En­vi­ron un Qué­bé­cois sur cinq se­rait pré­dia­bé­tique.

Dia­bète se­con­daire à cer­taines ma­la­dies

Il peut se ma­ni­fes­ter chez une per­sonne souf­frant ou ayant souf­fert de cer­tains pro­blèmes de san­té tels que les ma­la­dies pan­créa­tiques, les ma­la­dies en­do­cri­niennes, les syn­dromes gé­né­tiques, les in­fec­tions vi­rales.

Dia­bète se­con­daire à la prise de mé­di­ca­ments

On a dé­cou­vert que cer­tains mé­di­ca­ments pou­vaient faire ap­pa­raître le dia­bète, de fa­çon tem­po­raire ou per­ma­nente. Les glu­co­cor­ti­coïdes, les mé­di­ca­ments pres­crits pour évi­ter le re­jet à la suite d’une trans­plan­ta­tion d’or­gane, les mé­di­ca­ments an­ti­can­cé­reux, les mé­di­ca­ments pour trai­ter l’hy­po­thy­roï­die, etc.

Dia­bète MODY

Il s’agit d’une forme rare de dia­bète qui se dé­clare ha­bi­tuel­le­ment avant l’âge de 25 ans et chez des in­di­vi­dus de poids nor­mal. Sou­vent diag­nos­ti­qué en pre­mier lieu comme un dia­bète de type 1, il re­quiert en re­vanche des quan­ti­tés éton­nam­ment peu éle­vées d’in­su­line, et ce, de fa­çon pro­lon­gée.

Dia­bète LADA

Une autre forme rare de dia­bète qui se dé­clare gé­né­ra­le­ment chez les adultes de 30 à 50 ans. Comme le dia­bète de type 1, il se ca­rac­té­rise par la pré­sence d’au­toan­ti­corps dans le sang qui en­gendrent une des­truc­tion lente et pro­gres­sive des cel­lules bê­ta du pan­créas.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.