Le Ban­gla­desh va ti­rer la son­nette d’alarme à l’ONU

Le Journal de Montreal - - MONDE -

COX’S BA­ZAR | (AFP) La pre­mière mi­nistre du Ban­gla­desh s’est en­vo­lée hier pour l’As­sem­blée gé­né­rale de l’ONU à New York où elle va ap­pe­ler à la so­li­da­ri­té in­ter­na­tio­nale face à l’af­flux dans le sud du pays de plus de 400 000 Ro­hin­gyas fuyant la Bir­ma­nie.

En trois se­maines, le sud du Ban­gla­desh, fron­ta­lier de la Bir­ma­nie, s’est trans­for­mé en un des plus grands camps de ré­fu­giés du monde à me­sure que les ré­fu­giés ro­hin­gyas fuient la Bir­ma­nie, créant une si­tua­tion hu­ma­ni­taire dé­gra­dée.

À New York, Sheikh Ha­si­na « va aus­si ap­pe­ler la com­mu­nau­té in­ter­na­tio­nale et l’ONU à faire pres­sion sur la Bir­ma­nie pour que soient ra­pa­triés tous les ré­fu­giés ro­hin­gyas chez eux », a an­non­cé son ser­vice de presse hier.

L’ONU dé­nonce dé­jà une « épu­ra­tion eth­nique » me­née par la Bir­ma­nie, dont l’ar­mée mène une opé­ra­tion de re­pré­sailles ayant fait fuir en masse ces ci­vils, après des at­taques de re­belles ro­hin­gyas le 25 août. Quelque 409 000 ré­fu­giés sont de­puis ar­ri­vés au Ban­gla­desh, se­lon le Haut Com­mis­sa­riat aux ré­fu­giés (HCR).

DÉ­PLA­CE­MENTS RESTREINTS

À Cox’s Ba­zar, où se concentrent les ré­fu­giés, les cam­pe­ments de for­tune s’étendent à perte de vue. L’ONU comme les or­ga­ni­sa­tions hu­ma­ni­taires in­ter­na­tio­nales craignent que la si­tua­tion ne de­vienne in­con­trô­lable.

Hier, les au­to­ri­tés ban­gla­daises ont res­treint les dé­pla­ce­ments des Ro­hin­gyas, crai­gnant que ceux-ci ne se rendent en masse dans d’autres ré­gions du pays.

La po­lice leur a don­né l’ordre de ne pas quit­ter les camps et les zones dé­li­mi­tées pour eux, près de la fron­tière, et des points de contrôles po­li­ciers ont été ins­tal­lés.

L’Or­ga­ni­sa­tion mon­diale de la san­té (OMS) a par ailleurs com­men­cé hier à vac­ci­ner les en­fants, qui re­pré­sentent 60 % des ré­fu­giés, contre la rou­geole et la ru­béole no­tam­ment.

Tous les jours, des foules im­pres­sion­nantes se massent pour ten­ter d’at­tra­per au vol des ha­bits ou de la nour­ri­ture, je­tée du haut de ca­mions par des bé­né­voles ban­gla­dais.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.