Une coa­li­tion de villes contre la conges­tion

Le Journal de Montreal - - ACTUALITÉS - MAT­THIEU PAYEN

Plu­sieurs maires de la Rive-Nord n’en peuvent plus de la conges­tion sur les routes me­nant à Mon­tréal et veulent s’unir pour ré­cla­mer des ajouts en trans­port col­lec­tif.

Un ré­cent son­dage de la So­cié­té de trans­port de La­val confirme que la si­tua­tion s’ag­grave pour les au­to­mo­bi­listes qui ré­sident au nord de Mon­tréal. Se­lon 78 % des per­sonnes in­ter­ro­gées, la conges­tion sur leurs routes s’est am­pli­fiée de­puis cinq ans et 60 % es­timent que ce­la nuit à leur san­té.

« Les be­soins de so­lu­tion aug­mentent parce que notre ter­ri­toire vit la plus forte pous­sée dé­mo­gra­phique dans la pro­vince », pré­cise le maire de Blain­ville, Ri­chard Per­reault.

Le maire de La­val, Marc De­mers, pro­met, s’il est ré­élu, d’or­ga­ni­ser un som­met sur le trans­port col­lec­tif avec les élus des Basses-Lau­ren­tides.

« Nous sommes face à un dé­fi com­mun puisque la conges­tion qui touche des mil­liers d’au­to­mo­bi­listes chaque jour re­monte cer­tains ma­tins jus­qu’à Saint-Jé­rôme, ex­plique-t-il. L’idée n’est pas de ré­gler le pro­blème à La­val pour que ça dé­borde ailleurs. »

Il pro­pose un plan am­bi­tieux qui com­prend les pro­lon­ge­ments de l’A-13 et de l’A-19 avec une place dé­diée au trans­port col­lec­tif, l’amé­na­ge­ment d’une voie ré­ser­vée aux au­to­bus sur le terre-plein cen­tral de l’A-15, l’ajout de sta­tions de mé­tro au nord de Côte-Vertu sur la ligne orange et une ex­ten­sion du Ré­seau élec­trique mé­tro­po­li­tain vers La­val.

IN­VES­TIS­SE­MENTS

Ce plan né­ces­si­te­rait de lourds in­ves­tis­se­ments de la part du gou­ver­ne­ment. À titre d’exemple, le pro­lon­ge­ment de l’A-19 est es­ti­mé à près de 700 mil­lions $.

« En nous al­liant à d’autres mu­ni­ci­pa­li­tés, nous au­rons plus de poids au­près du gou­ver­ne­ment, af­firme M. De­mers. Et nous pour­rions for­cer les par­tis de se po­si­tion­ner sur ces de­mandes en vue des élec­tions pro­vin­ciales de 2018. »

Pour le maire de Blain­ville, l’im­por­tant est que les amé­na­ge­ments soient faits ra­pi­de­ment. « La voie ré­ser­vée sur l’A-15 de­vrait être une prio­ri­té, ça ne re­pré­sente pas un coût ma­jeur », as­sure M. Per­reault.

Le prin­ci­pal pro­blème se­rait d’iden­ti­fier la per­sonne qui peut dé­ci­der de lan­cer le pro­jet. Se­lon M. Per­reault, le mi­nis­tère des Tran­sports lui au­rait dit qu’il fal­lait voir ça avec la toute nou­velle Au­to­ri­té ré­gio­nale de trans­port mé­tro­po­li­tain.

L’Au­to­ri­té in­dique qu’elle a bien le man­dat de pla­ni­fier les ser­vices de trans­port, mais que les pro­jets d’ajout de ser­vices se font en col­la­bo­ra­tion avec le mi­nis­tère, les mu­ni­ci­pa­li­tés et les so­cié­tés de trans­port.

MARC DE­MERS Maire de La­val

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.