Un vio­leur en pri­son pour long­temps

Le Journal de Montreal - - ACTUALITÉS - MI­CHAËL NGUYEN

Un dan­ge­reux pré­da­teur sexuel mul­ti­ré­ci­di­viste qui a vio­lé une quin­zaine de femmes au cours de sa vie a été en­voyé au pé­ni­ten­cier, hier, sans sa­voir s’il pour­ra un jour être li­bé­ré.

« [Ste­phane Du­per­ron] re­con­naît être un agres­seur sexuel pour le reste de sa vie, il re­pré­sente, en­core au­jourd’hui, un risque in­ac­cep­table pour les per­sonnes vul­né­rables et plus par­ti­cu­liè­re­ment les femmes », a lan­cé le juge De­nis Mon­dor avant de col­ler l’éti­quette de dé­lin­quant dan­ge­reux au vio­leur.

Ain­si, Du­per­ron a éco­pé d’une peine à du­rée « in­dé­ter­mi­née », ce qui si­gni­fie qu’il res­te­ra dé­te­nu tant et aus­si long­temps que les ser­vices cor­rec­tion­nels le ju­ge­ront né­ces­saire.

C’est que le pré­da­teur de 51 ans a de nom­breux an­té­cé­dents ju­di­ciaires, et qu’il semble in­ca­pable de contrô­ler ses pul­sions.

En 2010, il pur­geait une peine de 18 an­nées de pé­ni­ten­cier pour une sé­rie d’agres­sions sexuelles vio­lentes, mais il avait été au­to­ri­sé à vivre en mai­son de tran­si­tion.

ADN

Plu­tôt que de se te­nir à car­reau, il a sau­va­ge­ment vio­lé une jeune femme de 20 ans. Pour ten­ter de ca­cher son crime, il avait for­cé la vic­time à plon­ger dans une pis­cine afin d’éli­mi­ner toute trace d’ADN. Son plan avait échoué, puis­qu’il avait fi­na­le­ment été re­tra­cé.

Lors des au­diences, Du­per­ron s’était ex­cu­sé pour ses crimes et avait ju­ré vou­loir se « re­prendre en main ». Le juge a ce­pen­dant conclu que mal­gré tous ces beaux mots, il fal­lait prendre des me­sures ex­cep­tion­nelles pour pro­té­ger la so­cié­té.

« Une peine à du­rée in­dé­ter­mi­née ne peut pas être don­née à la lé­gère », a rap­pe­lé le ma­gis­trat, qui a tou­te­fois no­té que le par­cours cri­mi­nel de Du­per­ron jus­ti­fiait une me­sure aus­si dras­tique, telle que le de­man­dait la Cou­ronne.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.