Les uni­tés spé­ciales au­ront un rôle cru­cial dans cette ren­contre

Le Journal de Montreal - - SPORTS - RI­CHARD BOU­TIN

QUÉ­BEC | Dans un match entre deux for­ma­tions de ca­libre si­mi­laire qui misent sur de très bonnes dé­fen­sives, les uni­tés spé­ciales jouent ha­bi­tuel­le­ment un rôle pré­pon­dé­rant, plus en­core au mois de no­vembre, quand Dame Na­ture fait des siennes.

À l’aube du duel au som­met entre les ri­vaux de l’au­to­route 20, Ma­thieu Ber­trand est confiant.

« J’ai de bons sol­dats sous la main, a illus­tré le co­or­don­na­teur des uni­tés spé­ciales du Rouge et Or. J’ai un bon groupe de jeunes qui donne l’ef­fort maxi­mum et qui y croit. Nos deux bot­teurs font un bon tra­vail et on réus­sit une ex­cel­lente cou­ver­ture sur les re­tours. Comme toutes les par­ties, on veut do­mi­ner sur les uni­tés spé­ciales. Ce n’est pas dif­fé­rent parce qu’on dis­pute la Coupe Duns­more. »

Lors du pre­mier match de la sai­son entre les deux équipes au CEPSUM, en sep­tembre, le bot­teur de dé­ga­ge­ment Fé­lix Mé­nard-Brière avait re­fou­lé le Rouge et Or pro­fon­dé­ment dans son ter­ri­toire à quelques re­prises en deuxième de­mie pour com­pli­quer sé­rieu­se­ment la tâche de l’of­fen­sive.

« C’EST DE BON AU­GURE »

« C’est un bon bot­teur qu’on res­pecte beau­coup et qui est ca­pable de faire la dif­fé­rence, pour­suit l’an­cien centre ar­rière des Es­ki­mos d’Ed­mon­ton. Il n’a pas été choi­si joueur par ex­cel­lence sur les uni­tés spé­ciales de notre Confé­rence par ha­sard. Duf (An­to­ny Du­four) fait un bon tra­vail comme re­tour­neur. Il s’as­sure que le bal­lon ne touche pas le sol. »

Uti­li­sé sur l’uni­té de re­tour de dé­ga­ge­ment de­puis ses dé­buts uni­ver­si­taires, Étienne Moi­san croit lui aus­si que les uni­tés spé­ciales au­ront un rôle cru­cial à jouer.

« Les po­si­tions de ter­rain se­ront très im­por­tantes, a sou­li­gné le vé­té­ran de­mi in­sé­ré. Notre uni­té de re­tour de dé­ga­ge­ment est ex­cel­lente et nous avons le meilleur re­tour­neur du cir­cuit en An­to­ny Du­four. »

In­for­mé par un de ses col­lègues des dé­cla­ra­tions de Kha­lil Ker qui dé­cla­rait, hier, à un de nos confrères de QMI, vou­loir réus­sir un tou­ché sur un re­tour de dé­ga­ge­ment afin de clouer le bec des joueurs du Rouge et Or et de leurs par­ti­sans, Ber­trand ne s’en of­fusque pas.

« C’est de bon au­gure, a-t-il sou­li­gné. Il a confiance en ses moyens et il veut bien faire. C’est cor­rect. Ça nous mo­tive en­core un peu plus, mais nous n’avons pas be­soin d’élé­ments ex­té­rieurs pour nous mo­ti­ver. En 30 ans de foot­ball, je ne me suis ja­mais lais­sé af­fec­ter par des dé­cla­ra­tions. »

Kerr a été choi­si joueur par ex­cel­lence sur les uni­tés spé­ciales du RSEQ lors des deux der­nières se­maines.

Il a no­tam­ment réus­si un tou­ché sur un re­tour de dé­ga­ge­ment lors du der­nier match de la sai­son ré­gu­lière dans une vic­toire face aux Red­men de McGill.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.