Une stra­té­gie qui de­meure floue

Le Journal de Montreal - - MONDE -

MA­NILLE | (AFP) Do­nald Trump ache­vait hier une tour­née ma­ra­thon en Asie qui s’est dé­rou­lée sans ac­crocs, mais sans per­cée ma­jeure et n’a pas dis­si­pé le flou qui en­toure sa stra­té­gie dans cette par­tie du monde.

Les di­ri­geants de la ré­gion ont ri­va­li­sé d’ef­forts pour soi­gner un pré­sident amé­ri­cain no­toi­re­ment sen­sible aux hon­neurs et au faste. « Ce fut un ta­pis rouge comme per­sonne ne l’avait ja­mais vu », a-t-il ra­con­té, ra­vi.

« RIEN N’A CHAN­GÉ »

Golf et dî­ner de ga­la à To­kyo, opé­ra et Ci­té in­ter­dite à Pé­kin pour une « vi­site d’État ». Le lo­ca­taire de la Mai­son-Blanche, no­vice en di­plo­ma­tie et qui a peu de goût pour les longs dé­pla­ce­ments, a évi­té les faux pas et est ap­pa­ru plu­tôt à l’aise. Mais au-de­là des pho­tos soi­gnées, les ques­tions de­meurent sur l’im­pact concret de ce long voyage.

De To­kyo à Ma­nille en pas­sant par Séoul, Pé­kin et Ha­noï, le pré­sident sep­tua­gé­naire a mar­te­lé deux prio­ri­tés : ac­cen­tuer la pres­sion face à la me­nace nu­cléaire nord-co­réenne et dé­fendre un meilleur ac­cès aux mar­chés asia­tiques pour les en­tre­prises amé­ri­caines.

Mais le bi­lan de ces douze jours, qui se des­si­ne­ra dans la du­rée, pour­rait être maigre. « Si vous com­pa­rez avant et après la tour­née asia­tique de Trump, rien n’a vrai­ment chan­gé », ex­plique Go Myong-Hyun, de l’Asan Ins­ti­tute, centre de ré­flexion ba­sé à Séoul. Pé­kin, pre­mier par­te­naire éco­no­mique de Pyon­gyang, « n’a rien pro­mis de nou­veau (...) et s’en tient à sa po­si­tion », ré­sume-t-il.

RE­LA­TION STABLE

Cer­tains ex­perts re­lèvent ce­pen­dant que les échanges entre les pré­si­dents des deux pre­mières puis­sances mon­diales pour­raient por­ter leurs fruits sur le moyen terme. « Xi Jin­ping a très bien ac­cueilli Do­nald Trump, la re­la­tion entre les deux pays est re­la­ti­ve­ment stable. Dans ce contexte, il ne re­jet­te­ra pas en bloc les de­mandes de ce der­nier », pré­dit un en­sei­gnant à la Ren­min Uni­ver­si­ty, à Pé­kin.

Sur les échanges com­mer­ciaux, Trump, qui a ac­cu­sé ses pré­dé­ces­seurs dé­mo­crates et républicains d’avoir man­qué de poigne pen­dant des dé­cen­nies, a-t-il réus­si à faire bou­ger les lignes ?

Conscient de n’avoir pas dé­cro­ché de spec­ta­cu­laires conces­sions, le pré­sident amé­ri­cain a mis en avant une mois­son de contrats pour un mon­tant to­tal de 300 mil­liards de dol­lars.

Mais nombre de ces do­cu­ments, si­gnés avec force mise en scène, sont sou­vent de simples lettres d’in­ten­tion.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.