Il ap­pelle ceux qui souffrent à de­man­der à l’aide

Le Journal de Montreal - - ACTUALITÉS - JEAN-FRAN­ÇOIS RA­CINE

QUÉ­BEC | Tout en se dé­vouant pour ai­der les vé­té­rans, Claude La­voie ré­pète qu’il ne peut sau­ver un an­cien mi­li­taire qui souffre si ce­lui-ci ne lève pas la main.

« Ceux qui sont mal orien­tés sont ceux qui ne lèvent pas la main. Je ne peux pas al­ler cher­cher quel­qu’un dans sa cave qui ne va pas bien à cause d’un post-trau­ma­tique si je ne sais pas où il est. Quand quel­qu’un écrit pour avoir de l’aide, je pars et j’y vais. Si quel­qu’un ne parle pas, on n’en vien­dra ja­mais à bout », ex­plique-t-il.

De­puis l’ar­ri­vée des troupes ca­na­diennes en Af­gha­nis­tan en 2002, on re­cense la perte de 162 Ca­na­diens, dont 158 mi­li­taires.

DU DÉSES­POIR

« Mais il y a eu 172 sui­cides après 2013. Est-ce nor­mal ? Sans comp­ter les ten­ta­tives. Ce n’est pas vrai de dire qu’il n’y a pas de res­sources. »

Lui-même a at­ten­té à ses jours dans sa mai­son. « Je n’ai pas de gêne à par­ler de ça. J’ai été bien orien­té. C’est très dur pour les con­jointes. Il y a des femmes qui ne sont pas ca­pables de sup­por­ter ça. »

Pour sa part, sa conjointe l’ap­puie dans les bons et les mau­vais mo­ments.

« Des fois, je ne dors pas la nuit, parce que je le ra­masse dans le gar­de­robe. Il n’est pas agres­sif. Je suis chan­ceuse. Il cherche son arme, parce que les gars l’at­tendent pour par­tir en mis­sion. » À Qué­bec, la cé­ré­mo­nie du jour du Sou­ve­nir se tien­dra à la Croix du Sa­cri­fice et dé­bu­te­ra à 10 h 40. À Val­car­tier, la cé­ré­mo­nie au­ra lieu au cé­no­taphe com­mé­mo­ra­tif sur la rue Gé­né­ral T.L. Trem­blay à 10h30. À Mon­tréal, la cé­ré­mo­nie au­ra lieu à la Place du Ca­na­da, coin Re­né-Lé­vesque et Met­calfe, à 10 h 30.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.