L’in­fir­mière meur­trière a peut-être tué plus

Le Journal de Montreal - - ACTUALITÉS -

AGENCE QMI | Une in­fir­mière de Wood­stock, en On­ta­rio, qui a dé­jà ad­mis avoir tué huit de ses pa­tients du­rant ses quarts de tra­vail, pour­rait avoir fait beau­coup plus de vic­times, se­lon une en­quête ac­ca­blante du mi­nis­tère de la San­té on­ta­rien.

Eli­za­beth Wet­tlau­fer a été con­dam­née à la pri­son, sans pos­si­bi­li­té de li­bé­ra­tion avant 25 ans, en 2017, pour les crimes qu’elle avait re­con­nus.

De 2007 à 2016, Wet­tlau­fer, qui souf­frait de pro­blèmes de dé­pen­dance, a tra­vaillé comme in­fir­mière dans dif­fé­rentes ré­si­dences pour per­sonnes âgées dans le Sud-Ouest on­ta­rien. Elle a pro­fi­té de ses quarts de tra­vail de nuit, où elle était la seule in­fir­mière sur le plan­cher, pour em­poi­son­ner ses pa­tients en leur ad­mi­nis­trant de l’in­su­line. Une telle in­jec­tion cause d’im­por­tantes souf­frances phy­siques avant de me­ner à la mort.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.