LE VIL­LAGE DIS­PA­RU DE LONGUE-POINTE

Le Journal de Montreal - - ACTUALITÉS -

La pe­tite église qui se trouve sur ce ri­vage tran­quille est l’église pa­rois­siale de Longue-Pointe, telle qu’on pou­vait la voir du fleuve en 1917. Comme beau­coup de sec­teurs des ri­vages de l’île de Mon­tréal, les pre­mières terres concé­dées à l’est par les Sul­pi­ciens sont peu­plées entre 1670 et 1690. Un cha­pe­let de pe­tits forts et de re­doutes longe le fleuve et de­vien­dra les pa­roisses puis les vil­lages de Longue-Pointe ou de Pointe-aux-Trembles. La pa­roisse Saint-Fran­çois-d’As­sise, éri­gée en 1624, est donc l’une des plus an­ciennes de l’île. Re­liés par le nou­veau che­min du Roy en 1734, les vil­lages de­viennent des points de re­lais de poste pour les voya­geurs of­fi­ciels et les com­mer­çants. Plus tard, la Longue-Pointe s’était tout de même in­dus­tria­li­sée, et les plus an­ciens ré­si­dents du sec­teur se sou­viennent en­core, entre autres, des quais de la Vi­ckers et de l’odeur de l’usine de cor­ni­chons Che­noy !

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.