LE CENTRE D’EX­CEL­LENCE DE L’AUTOMOBILE

ET L’ÉCOLE DES TRANS­PORTS

Le Journal de Quebec - Autonet.ca - - ESSAI ROUTIER - PAR MA­RIE-ÈVE CÔ­TÉ

L’ECO-RUN OR­GA­NI­SÉE PAR L’AS­SO­CIA­TION DES JOUR­NA­LISTES AUTOMOBILE DU CA­NA­DA (AJAC), QUI S’EST DÉ­ROU­LÉ EN CE DÉ­BUT DU MOIS DE MAI, A VI­SI­TÉ PLU­SIEURS EN­DROITS PEN­DANT SON PÉ­RIPLE DE TROIS JOURS. PAR­MI CEUX-CI, DEUX SE SONT DÉ­MAR­QUÉS PAR LEURS TECH­NO­LO­GIES SO­PHIS­TI­QUÉES ET LEURS PRO­GRAMMES DES PLUS IN­TÉ­RES­SANTS. IL S’AGIT DU CENTRE D’EX­CEL­LENCE DE L’AUTOMOBILE (ACE) À OSHA­WA ET LE CEN­TEN­NIAL COL­LEGE À TO­RON­TO.

LE CENTRE D’EX­CEL­LENCE DE L’AUTOMOBILE

C’est entre les murs de l’Uni­ver­si­ty of On­ta­rio Ins­ti­tute of Tech­no­lo­gy (UOIT) à Osha­wa en On­ta­rio, que se trouve l’Au­to­mo­tive Centre of Ex­cel­lence (ACE - Centre d’ex­cel­lence de l’automobile), un éta­blis­se­ment de re­cherche très évo­lué et des plus in­té­res­sants. C’est le pre­mier en son genre au Ca­na­da et ACE tra­vaille à de­ve­nir un centre de re­cherche, de concep­tion et de for­ma­tion de classe mon­diale. Ses re­cherches sont axées sur la pro­chaine gé­né­ra­tion de vé­hi­cules dans l’in­dus­trie du trans­port, mais plus pré­ci­sé­ment sur ces do­maines d’in­gé­nie­rie : lo­gi­ciels et élec­tro­nique, construc­tion automobile et ma­té­riaux, l’élec­trique, les car­bu­rants al­ter­na­tifs et les vé­hi­cules hy­brides. L’es­pace de 16 300 mètres car­rés est di­vi­sé en deux sec­tions, soit le centre de re­cherche et le centre de for­ma­tion en re­cherche in­té­grée. Le pre­mier est très in­té­res­sant à vi­si­ter pour toutes ses ins­tal­la­tions ul­tra­mo­dernes. Il y a cinq salles où des ac­ti­vi­tés dis­tinctes peuvent être ef­fec­tuées, dont des tests concer­nant la du­ra­bi­li­té des struc­tures et des cycles de vie, les bruits et vi­bra­tions, la dy­na­mique et la sta­bi­li­té ou l’ef­fet des condi­tions cli­ma­tiques sur les vé­hi­cules. D’abord, on y trouve l’un des plus im­por­tants et des plus so­phis­ti­qués tun­nels de souf­fle­rie cli­ma­tique au monde. Dans cette chambre d’es­sai, la vi­tesse du vent peut s’éle­ver jus­qu’à 240 km/h, la tem­pé­ra­ture peut va­rier entre -40°C, à 60°C, puis le taux d’hu­mi­di­té peut éga­le­ment être entre 5 % et 95 %. Et pour la pre­mière fois, les vents trans­ver­saux peuvent être tes­tés. Un pan­neau so­laire re­pro­duit éga­le­ment les rayons du so­leil. Il y a aus­si une pe­tite et une grande chambre cli­ma­tique qui peuvent at­teindre les mêmes tem­pé­ra­tures et taux d’hu­mi­di­té que le tun­nel de souf­fle­rie cli­ma­tique. Ces chambres sont très utiles pour ef­fec­tuer des tests comme des dé­mar­rages à froid. La grande chambre dis­pose éga­le­ment d’un pan­neau so­laire et d’un dy­na­mo­mètre. La table mul­ti-axis sha­ker (MAST) est si­tuée dans une chambre se­mi-ané­choïque et sert à tes­ter la du­ra­bi­li­té struc­tu­relle et la dé­tec­tion de bruits et de vi­bra­tions en trois di­men­sions. Quant à la der­nière chambre, il s’agit du cli­ma­tic four-pos­ter sha­ker qui est une chambre où la tem­pé­ra­ture et l’hu­mi­di­té peuvent être contrô­lés, mais c’est éga­le­ment un agi­ta­teur per­met­tant de tes­ter les struc­tures, la car­ros­se­rie, les bruits et vi­bra­tions, etc., en ef­fec­tuant des mou­ve­ments de haut en bas. Le centre de re­cherche dis­pose de cinq étages et se consacre à la re­cherche, à l’édu­ca­tion et à la for­ma­tion. Cet en­droit per­met de fa­vo­ri­ser la col­la­bo­ra­tion entre l’in­dus­trie, les en­tre­prises, les cher­cheurs et les étu­diants grâce à des la­bo­ra­toires, des salles de confé­rence et des bu­reaux dis­po­nibles pour la lo­ca­tion. Il est pos­sible pour qui­conque de louer les ins­tal­la­tions afin d’ef­fec­tuer des tests sur une in­ven­tion, un pro­jet, un vé­hi­cule, etc. L’ACE est aus­si adap­té pour tes­ter les car­bu­rants de rem­pla­ce­ment, les vé­hi­cules hy­brides et élec­triques et pos­sède des bornes de re­charge pour ces types de vé­hi­cules. De plus, le centre est as­sez grand pour ac­cueillir des ca­mions, des au­to­bus, un train et des ap­pa­reils mi­li­taires, aé­ro­spa­tiaux, agri­coles, etc. Il pour­rait donc ser­vir à for­mer des gens dans d’autres do­maines que l’automobile, comme par exemple du per­son­nel mi­li­taire, des équipes de sau­ve­tage, et autres. Ce centre de for­ma­tion est un in­ves­tis­se­ment de 100 mil­lions de dol­lars ren­du pos­sible grâce à des col­la­bo­ra­teurs comme l’UOIT, Ge­ne­ral Mo­tors du Ca­na­da, le gou­ver­ne­ment de l’On­ta­rio, le gou­ver­ne­ment du Ca­na­da et les Par­te­naires pour la pro­mo­tion de l’édu­ca­tion en in­gé­nie­rie col­la­bo­ra­tive (APCE). L’ACE est une école où chaque per­sonne dé­si­rant tra­vailler dans le do­maine automobile veut étu­dier. C’est un en­droit ul­tra­tech­no­lo­gique qui per­met aux étu­diants et même à qui­conque d’ef­fec­tuer des tests de haut ca­libre.

CEN­TEN­NIAL COL­LEGE – L’ÉCOLE DES TRANS­PORTS

Le Cen­ten­nial Col­lege est un es­pace de 250 000 pieds car­rés si­tué au Cam­pus Ash­ton­bee à Scar­bo­rough à To­ron­to et offre plu­sieurs sec­teurs d’en­sei­gne­ment, dont une école consa­crée aux trans­ports. Cette for­ma­tion offre des cours dans les do­maines de l’automobile, de l’avia­tion, des mo­to­cy­clettes, de l’équi­pe­ment lourd des ca­mions et des au­to­bus. C’est la plaque tour­nante des trans­ports du Ca­na­da en ma­tière de la for­ma­tion et plus de 3 000 per­sonnes y étu­dient. Les la­bo­ra­toires du col­lège sont équi­pés des plus ré­centes tech­no­lo­gies et il y a même un han­gar en­tiè­re­ment équi­pé pour l’aé­ro­spa­tiale et l’avio­nique. Éga­le­ment très in­té­res­sant, le Cen­ten­nial Col­lege offre une for­ma­tion pro­fes­sion­nelle sur les vé­hi­cules verts avec des car­bu­rants al­ter­na­tifs comme le pro­pane et le gaz na­tu­rel (ac­cré­di­té par les normes tech­niques et de sé­cu­ri­té), et est au­jourd’hui spé­cia­li­sé dans la main­te­nance des sys­tèmes hy­brides et de ré­pa­ra­tion. Le col­lège offre éga­le­ment un cours d’in­tro­duc­tion dans la conver­sion de vé­hi­cules élec­triques. Cette école des trans­ports est gran­de­ment sou­te­nue par des par­te­naires de l’in­dus­trie, dont Ge­ne­ral Mo­tors, Ford, Toyo­ta, Canadian Tire, Vol­vo, Freight­li­ner, Hon­da et Air Ca­na­da. La vi­site de cette école est très ins­pi­rante. Les lo­caux sont beaux et bien amé­na­gés, il y a dif­fé­rentes classes de mul­tiples construc­teurs, puisque, bien sûr, tous ont leurs propres types de tech­no­lo­gie et, par-des­sus tout, les pro­fes­seurs ont une éner­gie conta­gieuse.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.