Mer­cu­ry Cou­gar 1972

Al­bert Gard­ner sor­tait à peine de l’ado­les­cence quand Mer­cu­ry a lan­cé la Cou­gar, en 1967. Et dé­jà, il sa­vait qu’il en au­rait une un jour.

Le Journal de Quebec - Autonet.ca - - LA UNE -

Après avoir pos­sé­dé tour à tour une Pon­tiac Fi­re­bird 1981 et une Buick LeSabre 1975, le ré­sident de Ga­ti­neau a en­ta­mé ses re­cherches pour fi­na­le­ment ac­com­plir son rêve d’ado­les­cence.

«Au dé­part, je cher­chais le mo­dèle Eli­mi­na­tor, une ver­sion spé­ciale de la pre­mière gé­né­ra­tion, ex­plique M. Gard­ner. Mais j’ai vite réa­li­sé que c’était hors de mon bud­get!» Tou­jours mo­ti­vé à trou­ver sa Mer­cu­ry Cou­gar, Al­bert Gard­ner a en­ta­mé la re­cherche de mo­dèles de se­conde gé­né­ra­tion.

En na­vi­guant sur le site de re­cherches Ki­ji­ji, il a dé­ni­ché le vé­hi­cule qui al­lait de­ve­nir le sien : une dé­ca­po­table XR-7 de 1972.

Seul pe­tit hic, le vé­hi­cule était en Nou­velle-Écosse, à plu­sieurs cen­taines de ki­lo­mètres de sa ré­si­dence. Après quelques échanges avec le pro­prié­taire, M. Gard­ner prend la dé­ci­sion d’ache­ter la Cou­gar sans même l’avoir vu. Il a fait li­vrer la voi­ture par ca­mion et l’a fi­na­le­ment vue ar­ri­ver au Qué­bec quelques jours plus tard.

PE­TITES SUR­PRISES

Même s’il n’a ja­mais re­gret­té son achat, Al­bert Gard­ner ad­met qu’il a eu quelques mau­vaises sur­prises en re­ce­vant la voi­ture. «Les plan­chers n’étaient pas en bon état. Il a fal­lu les re­faire», se sou­vient-il, ajou­tant que la sus­pen­sion, les freins et les conduites d’es­sence ont tous été re­tra­vaillés de­puis l’acquisition.

La Cou­gar a aus­si eu droit à une toute nou­velle pein­ture cou­leur ca­ra­mel, qui semble avoir sus­ci­té plu­sieurs com­men­taires po­si­tifs lors de ras­sem­ble­ments de voi­tures an­ciennes. «C’est une cou­leur que j’ai choi­sie moi-même et les gens semblent ap­pré­cier», se fé­li­cite l’heu­reux pro­prié­taire.

Sous son très long ca­pot, la Cou­gar XR-7 de M. Gard­ner est do­tée d’un gi­gan­tesque V8 de 429 pouces cube, le mo­teur le plus puis­sant pour ce mo­dèle à l’époque. Et comme si ce n’était pas as­sez, il a été lé­gè­re­ment mo­di­fié pour lui don­ner un peu plus de puis­sance!

UNE MUS­TANG DE LUXE

La Mer­cu­ry Cou­gar a fait ses dé­buts dans l’in­dus­trie au­to­mo­bile amé­ri­caine en sep­tembre 1966, en tant que mo­dèle 1967.

Ford sur­fait en­core sur le suc­cès monstre de sa Mus­tang et vou­lait trou­ver une fa­çon d’en faire pro­fi­ter sa di­vi­sion de luxe Mer­cu­ry.

La Cou­gar de pre­mière gé­né­ra­tion, vous l’au­rez de­vi­né, était donc gros­so mo­do une Ford Mus­tang à la­quelle on ajou­tait plus d’op­tions et quelques chan­ge­ments es­thé­tiques. L’em­pat­te­ment était aus­si re­vu à la hausse, aug­men­tant de 3 pouces par rap­port à ce­lui de la Mus­tang.

La deuxième gé­né­ra­tion, celle que pos­sède Al­bert Gard­ner, al­lait elle aus­si faire confiance à la pla­te­forme de la Mus­tang. Cô­té de­si­gn, Mer­cu­ry pre­nait tou­te­fois ses dis­tances par rap­port à Ford. La Cou­gar trou­vait son iden­ti­té propre et s’éloi­gnait vi­si­ble­ment de celle de la Mus­tang.

D’ailleurs, dès 1974, au mo­ment de l’in­tro­duc­tion de sa 3e gé­né­ra­tion, la Cou­gar ces­sa de par­ta­ger la pla­te­forme de la Mus­tang pour pas­ser à celle de la To­ri­no, un vé­hi­cule plus im­po­sant.

Les an­nées pas­sèrent et la Cou­gar de­meu­ra en poste chez Mer­cu­ry. Même si cette marque ne fait plus par­tie du pay­sage au­to­mo­bile ca­na­dien de­puis une bonne dé­cen­nie main­te­nant, il ne faut pas re­mon­ter très loin pour trou­ver les der­niers mo­dèles de Cou­gar. Jus­qu’en 2002, la voi­ture deux places était au catalogue.

Mal­gré cette longue car­rière, les deux pre­mières gé­né­ra­tions de la Cou­gar de­meurent as­su­ré­ment celles qui ont mar­qué la mé­moire des ama­teurs d’au­to­mo­bile.

LE PAR­FAIT BON­HEUR

Chaque été, M. Gard­ner et sa conjointe em­pruntent les routes du Qué­bec à bord de la Mer­cu­ry Cou­gar et prennent part à plu­sieurs ras­sem­ble­ments au­to­mo­biles, dont ce­lui du Gran­by In­ter­na­tio­nal.

«J’aime me pro­me­ner, ren­con­trer du monde, ex­plique sim­ple­ment l’heu­reux pro­prié­taire. Je n’ai pas peur de rou­ler avec la voi­ture.» Chaque été, la Cou­gar ajoute ain­si quelque 5000 ki­lo­mètres à son comp­teur.

Voi­là main­te­nant 5 ans qu’Al­bert Gard­ner est pro­prié­taire de la voi­ture qui le fai­sait rê­ver quand il était plus jeune. Et à l’en­tendre par­ler, il est en­core loin le jour où il en­vi­sa­ge­ra de s’en dé­par­tir.

Un jour, il ai­me­rait même remettre les clés à son pe­tit-fils Na­than, au­jourd’hui âgé de 5 ans! Na­than de­vra être pa­tient, certes, mais il risque de re­ce­voir tout un ca­deau le jour où il au­ra son per­mis de conduire… pro­ba­ble­ment quelque part en 2026!

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.