L'ins­pec­tion d'un ve­hi­cule d'oc­ca­sion

Ma­ga­si­ner un vé­hi­cule d’oc­ca­sion n’est ja­mais une opé­ra­tion très simple. Pour faire un bon achat, plu­sieurs fac­teurs sont à vé­ri­fier avant de conclure une tran­sac­tion.

Le Journal de Quebec - Autonet.ca - - LA UNE - AVEC SI­MON DION-VIENS @Si­monDionViens

En plus de la mé­ca­nique et de la car­ros­se­rie, il est im­por­tant de prendre tous les ren­sei­gne­ments né­ces­saires pour vous as­su­rer d’avoir dé­ni­ché la perle rare. Afin de vous don­ner un coup de pouce pour ef­fec­tuer un bon achat, voi­ci un bref sur­vol de cer­taines choses à vé­ri­fier lorsque vous ma­ga­si­nez une voi­ture d’oc­ca­sion.

CHOI­SIR LE BON VÉ­HI­CULE… AU BON PRIX

Pen­dant votre ma­ga­si­nage, je vous en­cou­rage for­te­ment à prendre votre temps ain­si qu’à ef­fec­tuer des com­pa­ra­tifs de prix entre plu­sieurs vé­hi­cules si­mi­laires. Pour ce faire, vous pou­vez vous rendre di­rec­te­ment dans les cours de ven­deurs de vé­hi­cules d’oc­ca­sion ou le faire de la mai­son, as­sis confor­ta­ble­ment de­vant votre or­di­na­teur.

En ef­fet, de nom­breux sites in­ter­net re­gorgent de vé­hi­cules usa­gés, et ce, à toutes les gammes de prix. Il est im­por­tant de prendre en consi­dé­ra­tion le ki­lo­mé­trage du vé­hi­cule ain­si que sa condi­tion mé­ca­nique. L’état de la car­ros­se­rie et de l’ha­bi­tacle ain­si que les op­tions et les équi­pe­ments se­ront aus­si à exa­mi­ner lorsque vous fe­rez votre ma­ga­si­nage.

UNE BONNE INS­PEC­TION : C’EST PRI­MOR­DIAL!

Lorsque votre choix se­ra ar­rê­té sur un vé­hi­cule en par­ti­cu­lier, avant d’al­ler plus loin, je vous conseille de le faire ins­pec­ter pour vous as­su­rer qu’il est en bonne condi­tion mé­ca­nique. Pour ce faire, il se­rait pré­fé­rable de vous rendre chez un ga­ra­giste de confiance, ou en­core mieux, di­rec­te­ment chez un conces­sion­naire. Une fois le vé­hi­cule sur le pont élé­va­teur, le tech­ni­cien pour­ra ra­pi­de­ment vous dres­ser un bi­lan gé­né­ral de l’état de la mé­ca­nique. N’hé­si­tez pas à de­man­der au mé­ca­ni­cien qu’il prenne quelques mi­nutes pour ef­fec­tuer un es­sai rou­tier. Cer­tains pe­tits bruits pour­raient lui mettre la puce à l’oreille pour dé­ce­ler une dé­fec­tuo­si­té sur le vé­hi­cule.

Cô­té car­ros­se­rie, il est im­por­tant de bien l’ins­pec­ter vi­suel­le­ment. Ne vous lais­sez pas ber­ner par votre pre­mière im­pres­sion. Pre­nez le temps de faire une bonne ins­pec­tion pour vous as­su­rer que le vé­hi­cule n’a pas dé­jà été re­peint ra­pi­de­ment pour mas­quer un ac­ci­dent an­té­rieur ou de la cor­ro­sion.

À VÉ­RI­FIER AVANT DE CONCLURE L’ACHAT

Si vous vou­lez vrai­ment faire un achat en toute confiance, je vous re­com­mande sans l’ombre d’un doute d’ef­fec­tuer une vé­ri­fi­ca­tion com­plète de l’his­to­rique du vé­hi­cule pour vous as­su­rer qu’il n’a pas dé­jà été ac­ci­den­té et que le ki­lo­mé­trage af­fi­ché sur l’odo­mètre est réel. Pour ce faire, vous au­rez be­soin du nu­mé­ro de sé­rie de l’au­to­mo­bile.

Une des meilleures fa­çons de faire est de consul­ter le site in­ter­net Car Proof. Moyen­nant une somme de plus ou moins 50 dol­lars, vous au­rez ac­cès à l’his­to­rique com­plet du vé­hi­cule.

Si vous faites l’achat du vé­hi­cule d’un par­ti­cu­lier, il est aus­si très im­por­tant de vous as­su­rer que la voi­ture est payée en to­ta­li­té par l’an­cien pro­prié­taire. Vous pou­vez avoir ac­cès au re­gistre des droits per­son­nels et réels im­mo­bi­liers en consul­tant le www.rd­prm.gouv.qc.ca. Vous pour­rez ain­si vous évi­ter bien des fâ­cheuses sur­prises pou­vant al­ler jus­qu’à une sai­sie de votre vé­hi­cule, si le pro­prié­taire an­té­rieur re­fuse d’ac­quit­ter ses dettes en­vers ses créan­ciers.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.