Volks­wa­gen Golf Sport­wa­gen All­track 2017

En­fin, quatre roues mo­trices

Le Journal de Quebec - Autonet.ca - - ESSAI ROUTIER -

De l’aveu même de Volks­wa­gen, la nou­velle Golf Sport­wa­gen All­track ar­rive sur le mar­ché 10 ans trop tard. Mais bon, mieux vaut tard que ja­mais, non?

L’All­track, c’est une ver­sion sur les sté­roïdes de la Golf Sport­wa­gen. Rouage in­té­gral, sus­pen­sion sur­éle­vée de 15 mm, bas de caisse en plas­tique, sup­ports sur le toit, etc. Pour le style, Volks vise dans le mille.

Tout est pen­sé pour sé­duire les ama­teurs de plein air, une ca­té­go­rie d’ache­teurs ha­bi­tuel­le­ment at­ti­rée par les pro­duits Su­ba­ru. D’ailleurs, Volks­wa­gen ne s’en cache pas. Avec la Sport­wa­gen All­track, on veut ve­nir jouer dans les plates-bandes de la Su­ba­ru Out­back. Rien de moins.

UNE SEULE VER­SION

Alors qu’elle fe­ra of­fice de mo­dèle à part en­tière aux États-Unis, l’All­track ne joue­ra qu’un rôle de se­cond vio­lon au Ca­na­da. Chez nous, il ne s’agi­ra que d’une ver­sion haut de gamme de la fa­mille Sport­wa­gen.

Dès cet au­tomne, les consom­ma­teurs ca­na­diens au­ront donc le choix entre quatre ver­sions de la Golf Sport­wa­gen:

- Trend­line - Com­fort­line - High­line - All­track

Construite à par­tir de la ver­sion High­line, l’All­track ne se­ra of­ferte qu’avec un équi­pe­ment très com­plet, des jantes de 18 pouces et une trans­mis­sion au­to­ma­tique.

Vous avez bien lu. Pas de boîte ma­nuelle pour l’All­track. Et un prix de dé­part éta­bli à 35 295 $. Juste pour tour­ner le fer dans la plaie, sa­chez qu’aux États-Unis, l’All­track est aus­si of­ferte avec une boîte ma­nuelle à six rap­ports…

La bonne nou­velle, c’est que Volks­wa­gen nous a confir­mé que son rouage à quatre roues mo­trices al­lait dé­sor­mais être of­fert sur toutes les ver­sions de la Sport­wa­gen au Ca­na­da, et pas juste avec l’All­track.

Il se­ra donc pos­sible d’avoir ac­cès au rouage in­té­gral sans né­ces­sai­re­ment avoir à payer le gros prix pour l’All­track. En gros, on a donc droit à quatre nou­veaux mo­dèles:

Golf Sport­wa­gen Trend­line AWD: 26 045 $ Golf Sport­wa­gen Com­fort­line AWD: 28 745 $ Golf Sport­wa­gen High­line AWD: 33 795 $ Golf Sport­wa­gen All­track AWD: 35 295 $

Hor­mis l’All­track, toutes les ver­sions de la Golf Sport­wa­gen 2017 conti­nue­ront d’être of­fertes avec le rouage à deux roues mo­trices.

PLUS DY­NA­MIQUE

Les chiffres, c’est bien beau, mais com­ment se com­porte-t-elle, la Sport­wa­gen All­track? Comme la Golf, elle a un ca­rac­tère dy­na­mique qui plai­ra à ceux qui va­lo­risent le plai­sir de conduire.

Avec une ca­pa­ci­té de char­ge­ment de 860 litres sans même avoir à ra­battre les sièges, la Sport­wa­gen loge beau­coup plus que des pe­tits VUS comme le Maz­da CX-3 (452 litres) ou le Hon­da HR-V (657 litres).

Bref, Volks nous pro­pose un vé­hi­cule plus amu­sant à conduire et plus pra­tique que bien des VUS. Même si on af­firme vou­loir s’at­ta­quer à Su­ba­ru, force est d’ad­mettre que le com­por­te­ment de la Sport­wa­gen Al­track est loin de ce­lui de l’Out­back.

Plus cos­taude, l’Out­back se conduit da­van­tage comme un VUS. La Sport­wa­gen, plus éner­gique, per­met d’at­teindre un plai­sir de conduire in­éga­lable pour cette ca­té­go­rie de vé­hi­cules.

Su­ba­ru se re­prend tou­te­fois en pro­po­sant une trans­mis­sion ma­nuelle ain­si qu’un choix de deux mo­to­ri­sa­tions. Avec un es­pace de char­ge­ment de 1005 litres sans même avoir à ra­battre la ban­quette ar­rière, l’Out­back se veut aus­si beau­coup plus pra­tique. Ques­tion de prio­ri­tés…

UN MO­TEUR, RIEN DE PLUS

All­track ou non, c’est le même mo­teur qui se re­trouve sous le ca­pot de toutes les ver­sions de la Sport­wa­gen. Il s’agit d’un bloc à quatre cy­lindres de 1,8 litre tur­bo­com­pres­sé dé­ve­lop­pant une puis­sance de 170 che­vaux et un couple de 185 livres-pieds. Pas be­soin de vous dire qu’au­cun mo­teur die­sel n’est à pré­voir…

Toutes les ver­sions à quatre roues mo­trices sont ju­me­lées à une trans­mis­sion au­to­ma­tique à double em­brayage de six rap­ports. Avec le rouage à deux roues mo­trices, une trans­mis­sion ma­nuelle à 5 vi­tesses de­meure of­ferte.

Avec la Sport­wa­gen All­track 2017, Volks­wa­gen met les pieds dans un seg­ment au­quel il au­rait dû s’at­ta­quer il y a long­temps dé­jà.

Tou­te­fois, en n’of­frant qu’une seule ver­sion (très chère) de l’All­track et en bou­dant car­ré­ment la trans­mis­sion ma­nuelle pour­tant as­so­ciée au plai­sir de conduire si cher à la marque, Volks se tire un peu dans le pied.

Il n’en de­meure pas moins qu’avec l’All­track, les consom­ma­teurs ca­na­diens ont un nou­veau mo­dèle pra­tique et amu­sant à conduire à se mettre sous la dent. On ne s’en plain­dra cer­tai­ne­ment pas!

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.