Comment en faire bon usage

Le Journal de Quebec - Autonet.ca - - LA UNE - Fré­dé­ric Mer­cier Col­la­bo­ra­tion spé­ciale

Si vous êtes im­pli­qué dans un ac­cro­chage au Qué­bec, l’ap­pel aux po­li­ciers n’est pas né­ces­sai­re­ment de mise. si per­sonne n’est bles­sé dans l’in­ci­dent, il est pos­sible pour les conduc­teurs im­pli­qués de sim­ple­ment rem­plir un cons­tat amiable.

Seu­le­ment, il faut sa­voir comment bien uti­li­ser cet ou­til pour ne pas avoir de mau­vaise sur­prise en fai­sant sa ré­cla­ma­tion à son as­su­reur par la suite.

Voi­ci quelques points im­por­tants à ne pas ou­blier.

TOU­JOURS GARDER UN FORMULAIRE DANS SA VOITURE

Quand votre as­su­reur vous fait par­ve­nir vos pa­piers concer­nant votre contrat, il vous en­ver­ra en même temps quelques exem­plaires de constats à l’amiable. Pre­nez le temps de dé­ta­cher ceux-ci et de les lais­ser dans votre voiture, ac­com­pa­gnés d’un sty­lo. En cas d’ac­cro­chage, ils pour­raient gran­de­ment vous sim­pli­fier la vie.

Si vous ne re­ce­vez pas de cons­tat de la part de votre as­su­reur, il est aus­si pos­sible d’en té­lé­char­ger un sur le site in­ter­net du Grou­pe­ment des as­su­reurs au­to­mo­biles.

S’ASSURER QUE PER­SONNE N’EST BLES­SÉ

Tout de suite après un in­ci­dent, pre­nez d’abord le temps de vous assurer que per­sonne n’a été bles­sé. Même les ac­cro­chages les plus in­of­fen­sifs peuvent cau­ser des bles­sures. Si c’est le cas, aus­si mi­neur que ce­la puisse pa­raître, com­po­sez le 911 et at­ten­dez la ve­nue des ser­vices d’ur­gence.

INFORMATIONS PRIMORDIALES

Si tout le monde va bien, as­su­rez-vous d’être dans un en­droit sé­cu­ri­taire et en­ta­mez la ré­dac­tion du cons­tat. Vous de­vrez don­ner vos co­or­don­nées à l’autre au­to­mo­bi­liste im­pli­qué et prendre les siennes en re­tour.

Les deux prin­ci­pales informations à conser­ver sont le nu­mé­ro de per­mis de conduire et le nu­mé­ro de po­lice d’as­su­rance de l’in­di­vi­du. Avec ces deux ré­fé­rences, votre as­su­reur se­ra en me­sure de faire les dé­marches né­ces­saires pour vous ai­der à faire votre ré­cla­ma­tion.

Pre­nez aus­si en note l’adresse et le nu­mé­ro de té­lé­phone des autres per­sonnes im­pli­quées. Ain­si, si vous avez be­soin d’informations sup­plé­men­taires par la suite, vous sau­rez comment les joindre.

NE PAS ADMETTRE VOTRE RESPONSABILITÉ

Le cons­tat à l’amiable ne fait pas le pro­cès de qui que ce soit. Il est là pour éta­blir les faits. C’est en­suite le tra­vail des as­su­reurs d’éta­blir à qui re­vient la responsabilité de l’ac­ci­dent.

Même si ce­la vous semble évident, n’écri­vez donc pas à qui re­vient la faute. Re­la­tez sim­ple­ment les faits du mieux que vous le pou­vez.

DÉCRIVEZ CE QUI S’EST PASSÉ

Sur le cons­tat, ré­ca­pi­tu­lez briè­ve­ment ce qui s’est passé se­lon vous, tout en dé­cri­vant les dom­mages su­bis par les vé­hi­cules im­pli­qués. Men­tion­nez la date, l’heure et le lieu de l’in­ci­dent.

Si vous le vou­lez, vous pou­vez aus­si faire un pe­tit cro­quis de la scène. Cer­taines si­tua­tions sont par­fois plus fa­ciles à illus­trer qu’à dé­crire. Pre­nez aus­si des pho­tos des dom­mages, si pos­sible.

Fi­na­le­ment, as­su­rez-vous de bien si­gner le cons­tat et de faire si­gner l’autre conduc­teur im­pli­qué dans l’af­faire.

DEMEUREZ COURTOIS

Un ac­ci­dent de voiture n’est agréable pour per­sonne. Sur­tout quand on consi­dère que ce qui s’est passé n’est pas de notre faute. Quelles que soient les cir­cons­tances, gar­dez votre calme et ten­tez de de­meu­rer po­li avec les autres per­sonnes im­pli­quées. Ça ren­dra la si­tua­tion plus fa­cile pour tout le monde.

PARLEZ AUX TÉMOINS

Si des per­sonnes autres que le conduc­teur de l’autre vé­hi­cule ont été témoins de la scène, de­man­dez-leur leurs co­or­don­nées et ajou­tez-les au cons­tat à l’amiable.

Leur ver­sion des faits pour­rait ai­der les as­su­reurs à faire leur tra­vail.

CONTACTEZ VOTRE AS­SU­REUR DÈS QUE POS­SIBLE

Un ac­ci­dent au­to­mo­bile, on ne laisse pas traî­ner ça. Après avoir rem­pli le cons­tat et vous être as­su­ré que tout le monde va bien, ne per­dez pas de temps et ap­pe­lez votre as­su­reur dès que vous le pour­rez.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.