Dix au­tos « sport »... pas du tout spor­tives !

Le Journal de Quebec - Autonet.ca - - LA UNE - GER­MAIN GOYER Col­la­bo­ra­tion spé­ciale

Dans le mi­lieu de l’au­to­mo­bile, le terme « sport » est très évo­ca­teur et sou­lève les pas­sions. Conscients de ce phé­no­mène, les ma­nu­fac­tu­riers ont joué, plus d’une fois, cette carte dans la com­mer­cia­li­sa­tion de cer­tains de leurs mo­dèles qui, pour­tant, n’avaient au­cune ap­ti­tude spor­tive.

HYUN­DAI SCOUPE

Con­ce­voir une voi­ture sport à par­tir de la Hyun­dai Ex­cel, c’est comme cui­si­ner un re­pas dans un car­ré de sable. Le dé­fi est de taille ! Avec à peine une cen­taine de che­vaux sous le ca­pot, Hyun­dai n’a fra­cas­sé au­cun re­cord. La Ti­bu­ron a fait à peine mieux. Il a fal­lu at­tendre la Ge­ne­sis pour voir une vé­ri­table spor­tive dans le ca­ta­logue du construc­teur co­réen.

BUICK REATTA

Mal­heu­reu­se­ment pour la Reatta qui est ar­ri­vée sur le mar­ché en 1988, toute la tes­to­sté­rone de la marque Buick avait été prise par le Grand Na­tio­nal au­pa­ra­vant.

DODGE CHAL­LEN­GER

Entre 1978 et 1983, la Dodge Chal­len­ger n’avait plus rien d’un

muscle car. Ou­bliez le V8 HEMI de 426 pouces cubes. Il s’agis­sait d’une Mit­su­bi­shi Ga­lant bê­te­ment re­bad­gée qui était ani­mée par 4 cy­lindres.

DELOREAN DMC-12

Pré­sen­tée comme la voi­ture ser­vant à voya­ger dans le temps dans la tri­lo­gie Back To The Fu­ture, la Delorean n’a que 130 che­vaux-va­peur. Pour voya­ger d’une époque à l’autre, il va­lait mieux être pa­tient…

NISSAN ALTIMA COUPÉ

À la base, la Nissan Altima, c’est quoi ? C’est la ber­line la plus conven­tion­nelle qui soit. Pour cette ver­sion-ci, on lui a sim­ple­ment coupé deux portes. Elle n’a rien à voir avec les vé­ri­tables spor­tives que sont les 350Z et 370Z qui l’ont cô­toyée.

FORD ESCORT ZX2

La Ford Escort ZX2 était aus­si spor­tive qu’une paire de bas bruns. Son nom, ZX2, dé­si­gnait : son mo­teur (Ze­tec), la gé­né­ra­tion vi­sée (X) et son nombre de portes (2).

BMW 318 TI

Au­tant la BMW Sé­rie 3 de gé­né­ra­tion E36 était élé­gante lors­qu’elle était dé­cli­née en ber­line, ca­brio­let, coupé et fa­mi­liale, au­tant la 318 Ti avait sim­ple­ment l’air d’avoir été tron­quée du der­rière. À l’époque, elle ne fai­sait rê­ver per­sonne et, au­jourd’hui, elle conti­nue de se faire bou­der.

HON­DA CR-Z

Si vous ve­niez d’ob­te­nir votre per­mis de conduire dans les an­nées ’80, fortes sont les chances que vous dé­si­riez une Hon­da CRX. En 2010, Hon­da a pro­po­sé un nou­veau coupé dont la ligne rap­pe­lait la fa­meuse CR-X : la CR-Z. Hé­las, la mo­to­ri­sa­tion hy­bride qui l’équi­pait li­mi­tait ses ca­pa­ci­tés spor­tives.

CHEVROLET MONTE CARLO

En 1999, Chevrolet a re­des­si­né sa Monte Carlo. Ins­pi­rée par le NASCAR, elle avait vrai­ment l’air d’une voi­ture de sto­ck­car qui avait été com­plè­te­ment désos­sée. Avec ses roues mo­trices avant, elle ne pou­vait même pas se van­ter d’être la reine de la piste d’ac­cé­lé­ra­tion.

TOYO­TA PASEO

Par­ta­geant sa plate-forme avec la lé­gendaire Ter­cel, la Paseo n’était pas une grande ath­lète, vous l’au­rez de­vi­né. Au­jourd’hui, elle est dé­si­rée pour sa… fia­bi­li­té !

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.