Une réus­site sur toute la ligne

Ja­guar XE 2017

Le Journal de Quebec - Autonet.ca - - LA UNE - FRÉDÉRIC MER­CIER

Ja­guar part de loin. Très loin, même. Et avec l’ar­ri­vée de la XE sur le mar­ché, le construc­teur aux ori­gines bri­tan­niques mé­rite une pe­tite tape dans le dos.

Pour­tant, rares étaient ceux qui voyaient d’un bon oeil l’ac­qui­si­tion de Ja­guar et de Land Ro­ver par Ta­ta Mo­tors, en 2008. Et on peut les com­prendre. Une en­tre­prise in­dienne, alors connue pour construire la voi­ture neuve la moins chère au monde, la Na­no, de­ve­nait pro­prié­taire de deux icônes de luxe et de pres­tige bri­tan­niques. Ça part mal…

Et pour­tant, près de dix ans plus tard, force est d’ad­mettre que Ta­ta a réus­si là où Ford a échoué. Ja­guar est de re­tour en force, et la XE n’en est que le plus ré­cent exemple.

Cette pe­tite ré­vo­lu­tion, Ja­guar l’a en­ta­mée en grand avec le lan­ce­ment de la F-Type, une voi­ture sport au de­si­gn tout sim­ple­ment su­blime. Ja­guar a en­suite conti­nué sa trans­for­ma­tion avec les ber­lines XJ et XF.

À L’ASSAUT DES AL­LE­MANDES

Puis, voi­là qu’on s’at­taque à un mar­ché pas mal plus po­pu­laire. Avec la nou­velle XE, Ja­guar vient jouer dans les pla­tes­bandes de mo­dèles dé­jà bien éta­blis comme la BMW Sé­rie 3 ou l’Au­di A4 ou la Mer­cedes-Benz Classe C.

La Classe C, d’ailleurs, est la reine à dé­trô­ner dans cette ca­té­go­rie. Avec près de 10 000 ventes en­re­gis­trées l’an der­nier au Ca­na­da, le mo­dèle com­pact de Mer­cedes s’est écou­lé à plus d’exem­plaires que des vé­hi­cules grand pu­blic comme la Hon­da Fit ou la Toyo­ta Ya­ris. Faut le faire !

Ne nous fai­sons pas d’illu­sions, la Ja­guar XE n’at­tein­dra ja­mais de tels ré­sul­tats. Même avec le pro­duit le plus in­té­res­sant du monde, Ja­guar de­meu­re­ra une marque plus ni­chée, des­ti­née à quelques connais­seurs qui n’ont jus­te­ment pas en­vie de conduire une voi­ture qu’ils croi­se­ront à tous les coins de rue.

Puis il y a cette ré­pu­ta­tion de fia­bi­li­té exé­crable qui lui colle à la peau. Faut dire que c’était mé­ri­té. Sauf que de­puis deux ou trois ans, on voit le nom de Ja­guar ap­pa­raître pas mal plus haut dans les nom­breux pal­ma­rès de fia­bi­li­té et de qua­li­té ini­tiale éta­blis chaque an­née. Il y a de l’es­poir…

UN LOOK RÉUS­SI

Le de­si­gn de la XE ne ré­vo­lu­tion­ne­ra pas le monde, mais Ja­guar a tout de même réus­si à en faire un mo­dèle à la fois sobre et sé­dui­sant. Le vé­hi­cule est beau, et sur­tout, on n’a pas l’im­pres­sion que Ja­guar a lâ­che­ment ten­té de co­pier la concur­rence.

À l’in­té­rieur, l’ha­bi­tacle res­pire le luxe. La qua­li­té des ma­té­riaux est au ren­dez­vous et le sys­tème d’in­fo­di­ver­tis­se­ment offre en­fin une convi­via­li­té digne de ce nom. Il était temps, parce que l’an­cienne gé­né­ra­tion fai­sait dur, et pas rien qu’un peu.

Il n’y a que le sys­tème de na­vi­ga­tion qui de­meure pi­toyable, pro­po­sant trop

sou­vent un iti­né­raire biai­sé. Quand on se sent for­cé de sor­tir son cel­lu­laire pour se rendre à une des­ti­na­tion, c’est signe que le GPS de la voi­ture ne fait pas bien son tra­vail…

Pour le reste, c’est réus­si sur toute la ligne. La XE pré­sente un en­vi­ron­ne­ment luxueux tein­té d’une pe­tite touche de spor­ti­vi­té qui nous fait com­prendre qu’on n’est pas dans une voi­ture comme les autres.

DE LA PUIS­SANCE À RE­VENDRE

En ana­ly­sant la liste des mo­to­ri­sa­tions, on réa­lise à quel point le construc­teur est sé­rieux dans sa dé­marche. Avec deux mo­teurs à es­sence et un autre au die­sel, Ja­guar n’a vi­si­ble­ment pas l’in­ten­tion de jouer un rôle de fi­gu­rant dans la ca­té­go­rie des voi­tures com­pactes de luxe.

Faut dire que le mo­dèle qu’on a mis à l’es­sai était bien loin de la ver­sion de base. Avec son mo­teur V6 sur­ali­men­té de 3 litres dé­ve­lop­pant 340 che­vaux, la Ja­guar XE R-De­si­gn est une vé­ri­table bombe. Et avec un rouage in­té­gral par-des­sus le mar­ché, on com­mence à ja­ser.

Sauf que dans cette su­perbe ver­sion R-Sport, la XE coûte au bas mot 57 500 $. Avec toutes les op­tions in­té­grées à notre mo­dèle d’es­sai, la fac­ture dé­pas­sait même les 70 000 $. À ce prix-là, vous pou­vez qua­si­ment vous payer une BMW M3 ou une Mer­cedes-Benz C 63 AMG, deux ba­gnoles ul­tra per­for­mantes de plus de 400 che­vaux.

Tou­te­fois, dans sa ver­sion la plus abor­dable, la XE à mo­teur V6 et à trac­tion in­té­grale de­meure of­ferte à un prix as­sez rai­son­nable : 48 900 $. Pour une ber­line de luxe aus­si puis­sante, on a dé­jà vu pire ! Et pour ceux qui n’ont pas be­soin d’au­tant de puis­sance, les ver­sions à quatre cy­lindres sont of­fertes à par­tir de 43 900 $.

Il fau­dra beau­coup de temps à Ja­guar avant de se faire un nom dans le cré­neau des ber­lines com­pactes de luxe. Mais avec la XE, on a fi­na­le­ment l’im­pres­sion qu’on sait où on s’en va.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.