UN VUS DE GRANDE QUA­LI­TÉ

Le Journal de Quebec - Autonet.ca - - LA UNE - FRÉ­DÉ­RIC MER­CIER

Les VUS com­pacts ont la cote au pays, et les construc­teurs au­to­mo­biles se font la guerre pour al­ler cher­cher leur part du gâ­teau.

Les grands ga­gnants de cette ca­té­go­rie en ma­tière de ventes de­meurent le Toyo­ta RAV4, le Ford Es­cape et le Hon­da CR-V. Trois vé­hi­cules qui sont sur le mar­ché de­puis des lunes et qui ont vi­si­ble­ment ga­gné la confiance du pu­blic.

D’autres construc­teurs, à l’in­verse, semblent in­ca­pables de sé­duire les ache­teurs mal­gré un pro­duit pour­tant très réus­si. C’est le cas du Kia Spor­tage.

NOU­VEAU LOOK, NOU­VEL ES­POIR

Re­vu d’un pare-chocs à l’autre pour l’an­née-mo­dèle 2017, le Spor­tage a peu de choses à en­vier aux grosses poin­tures de sa ca­té­go­rie.

Of­fert à un prix de base de 26 950 $, le Spor­tage fait sa marque grâce à un équi­pe­ment de sé­rie com­plet, in­cluant no­tam­ment la ca­mé­ra de re­cul, les sièges avant chauf­fants et le cli­ma­ti­seur. Pour moins de 30 000 $, vous avez ac­cès au rouage in­té­gral en prime.

À par­tir de 32 450 $, la ver­sion EX en donne en­core plus, avec une sel­le­rie en cuir, un vo­lant chauf­fant et un écran de sept pouces au centre de la console. Pas de doute, Kia fait de l’équi­pe­ment à bord son che­val de ba­taille.

À l’in­té­rieur, la pré­sen­ta­tion est réus­sie. Les com­mandes sont d’une sim­pli­ci­té désar­mante, au­tant sur le ta­bleau de bord qu’à l’écran tac­tile per­met­tant de contrô­ler le sys­tème d’in­fo­di­ver­tis­se­ment. À ce cha­pitre, Kia a des le­çons à don­ner à bien des joueurs dans l’in­dus­trie au­to­mo­bile.

Le coffre dé­çoit tou­te­fois par un es­pace de ran­ge­ment plu­tôt li­mi­té. Même avec la ban­quette ar­rière ra­bat­tue et le plan­cher ra­bais­sé, les 1703 litres dis­po­nibles sont bien loin de ce qu’offrent des com­pé­ti­teurs comme le RAV4 et le CR-V.

SOUS LE CAPOT

La ma­jo­ri­té des ver­sions du Kia Spor­tage 2017 sont ani­mées par un mo­teur à quatre cy­lindres de 2,4 litres. Avec ses 181 che­vaux et son couple de 175 livres-pied, il se re­trouve dans la moyenne de sa ca­té­go­rie. Le VUS co­réen est aus­si mu­ni d’une di­rec­tion éton­nam­ment pré­cise qui en fait un vé­hi­cule net­te­ment plus dy­na­mique que la grande ma­jo­ri­té de ses ri­vaux.

Sa consom­ma­tion d’es­sence de 10,4 L/100 km en ville et de 8,0 L/100 km sur route n’a rien de dé­sas­treux, mais on peut trou­ver mieux chez la com­pé­ti­tion. Pour un mo­dèle qu’on vient tout juste de re­nou­ve­ler, on au­rait pu s’at­tendre à mieux.

Le mo­dèle mis à l’es­sai dans le cadre de cette chro­nique était pour sa part mu­ni du mo­teur tur­bo­com­pres­sé de 2,0 litres of­fert avec la ver­sion SX. Avec ses 237 che­vaux, cette ver­sion s’avère le choix de ceux qui veulent da­van­tage de plai­sir de conduire. Sauf qu’à un prix qui dé­passe les 40 000 $, il faut le vou­loir, son plai­sir de conduire !

Peu im­porte la mo­to­ri­sa­tion, une trans­mis­sion automatique à six rap­ports est au me­nu. Kia au­rait pro­ba­ble­ment pu amé­lio­rer la consom­ma­tion de car­bu­rant du mo­dèle en op­tant pour une boîte à va­ria­tion conti­nue (CVT), mais ce­la au­rait été fait au dé­tri­ment de l’ex­pé­rience de conduite. Ques­tion de prio­ri­tés.

UNE RÉ­PU­TA­TION À CHAN­GER

L’an der­nier, mal­gré l’ar­ri­vée d’une toute nou­velle gé­né­ra­tion pour le Spor­tage, les ventes du VUS co­réen sont de­meu­rées très ti­mides au pays. Pour un Spor­tage, il s’est ven­du 4 Ford Es­cape au pays…

Et pour­tant, quand on s’at­tarde à sa fiche tech­nique et à sa gamme de prix, force est d’ad­mettre que le nou­veau Spor­tage a à peu près tout pour réus­sir.

Alors pour­quoi le suc­cès du Spor­tage de­meure-t-il aus­si mi­ti­gé ? Prin­ci­pa­le­ment parce que le nom Kia a en­core du che­min à faire avant de ga­gner la confiance des conduc­teurs d’ici. Les men­ta­li­tés sont lentes à chan­ger, et pour plu­sieurs per­sonnes, Kia est en­core sy­no­nyme de fia­bi­li­té dé­fi­ciente et de pro­duits qui vieillissent mal.

Pour ce qui est de la fia­bi­li­té à long terme, il fau­dra don­ner le temps aux mo­dèles ac­tuels de faire leurs preuves. Sauf qu’en re­gar­dant la qua­li­té ini­tiale des pro­duits, di­sons que c’est plu­tôt bien par­ti.

L’an der­nier, le nou­veau Spor­tage s’est re­trou­vé au som­met du clas­se­ment de J.D. Po­wer en ma­tière de qua­li­té ini­tiale. Ba­sé sur le nombre de pro­blèmes ré­per­to­riés par vé­hi­cule, cette ana­lyse an­nuelle dé­montre tout le che­min par­cou­ru par Kia de­puis quelques an­nées.

L’autre pro­blème du Spor­tage, c’est qu’il baigne dans un mi­lieu ex­ces­si­ve­ment concur­ren­tiel. On l’a dit tan­tôt, la nou­velle gé­né­ra­tion du VUS a peu à en­vier à ses prin­ci­paux ri­vaux. Sauf que mis à part quelques gad­gets of­ferts en équi­pe­ment, il ne s’en dé­marque pas non plus.

Reste que ceux qui prennent le temps de pas­ser chez leur conces­sion­naire Kia pour je­ter un oeil au Spor­tage dé­cou­vri­ront un VUS de qua­li­té. Un autre.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.