Tout sa­voir sur les pneus d’hi­ver

Du 15 dé­cembre au 15 mars, les voi­tures im­ma­tri­cu­lées au Qué­bec doivent obli­ga­toi­re­ment être chaus­sées de pneus mu­nis d’un pic­to­gramme hi­ver­nal.

Le Journal de Quebec - Autonet.ca - - LA UNE - FRÉ­DÉ­RIC MER­CIER Col­la­bo­ra­tion spé­ciale

Ce pic­to­gramme, com­po­sé d’une petite mon­tagne à trois som­mets et d’un flo­con de neige, dé­montre qu’un pneu est re­con­nu comme étant sé­cu­ri­taire en si­tua­tion de conduite hi­ver­nale par le Code de la sé­cu­ri­té rou­tière.

Mais qu’est-ce qui dis­tingue ces pneus des pneus d’été, au fait ?

Sur son site in­ter­net, la So­cié­té de l’as­su­rance automobile du Qué­bec (SAAQ) ex­plique que les pneus d’hi­ver sont mu­nis d’une gomme qui est conçue pour adhé­rer à la route, même par temps froid.

« Dès que le mer­cure des­cend en des­sous de 7 °C ou qu’il y a pré­sence de glace ou de neige sur la route, la gomme des pneus d’été ou quatre-sai­sons de­vient dure et peu adhé­rente », ex­plique la SAAQ.

De son cô­té, la gomme des pneus ho­mo­lo­gués pour l’hi­ver est spé­cia­le­ment conçue pour res­pec­ter des cri­tères de sou­plesse jus­qu’à une tem­pé­ra­ture de -40 °C. Ce­la se ré­sulte en une meilleure adhé­rence sur la chaus­sée, que ce soit sur la glace, sur la neige ou même sur l’as­phalte.

ET EN ÉTÉ ?

Si les pneus d’hi­ver sont obli­ga­toires du­rant la sai­son froide, au­cune loi n’em­pêche les au­to­mo­bi­listes qué­bé­cois de faire ré­ins­tal­ler des pneus d’été au prin­temps. Il est tou­te­fois for­te­ment re­com­man­dé de ne pas conser­ver ses pneus d’hi­ver à lon­gueur d’an­née. D’abord parce que la gomme de ce type de pneu­ma­tique n’est pas conçue pour opé­rer à de hautes tem­pé­ra­tures et qu’elle s’use­ra plus ra­pi­de­ment que celle d’un pneu d’été or­di­naire. Plus im­por­tant en­core, la dis­tance de frei­nage sur une sur­face as­phal­tée par temps chaud est plus longue avec des pneus d’hi­ver qu’avec des pneus d’été. Bref, conser­ver ses pneu­ma­tiques d’hi­ver en été ne s’avère pas seule­ment un choix illo­gique fi­nan­ciè­re­ment, mais aus­si dan­ge­reux.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.