VI­SI­TEZ LE CONDO ÉPU­RÉ D’ISA­BELLE HUOT

Entre ses chro­niques té­lé à Sa­lut, bon­jour! ses in­ter­ven­tions ra­dio à Rythme Fm, ses ar­ticles pour Le Jour­nal de Mon­tréal et plu­sieurs ma­ga­zines, l’écri­ture du deuxième livre Ki­lo car­dio, en plus de ses cap­sules sur le site In­ter­net conseil­nu­tri­tion.tv et

Le Journal de Quebec - CASA - - FRONT PAGE - Na­tha­lie Clark Col­la­bo­ra­tion spé­ciale

Isa­belle Huot tra­vaille sept jours sur sept, à par­tir de chez elle. Avec ce rythme de vie olym­pique, elle de­vait ab­so­lu­ment trou­ver un en­vi­ron­ne­ment ins­pi­rant afin d’être per­for­mante dans sa vie pro­fes­sion­nelle. Elle a ache­té ce condo sur plan il y a trois ans.

« Compte te­nu du fait que je tra­vaille tous les jours, j’avais be­soin d’un en­droit lu­mi­neux et apai­sant. Mes cri­tères pre­miers étaient la vue sur le fleuve, l’es­pace et la lu­mi­no­si­té. Comme je m’en­traîne beau­coup et que je n’ai pas le temps d’al­ler dans un centre spor­tif, ce que j’ap­pré­cie vrai­ment dans le com­plexe, c’est le gym. Je prends mon pe­tit dé­jeu­ner, je des­cends faire mon en­traî­ne­ment et re­monte tra­vailler au condo. Il y a aus­si la pis­cine, les bains va­peur et ce qu’il y a de plus pré­cieux, un gar­dien 24 heures sur 24 qui peut prendre les co­lis ou les dos­siers de presse que je re­çois pour le tra­vail, peu im­porte l’heure. »

La vraie vie d’hô­tel 12 mois par an­née!

AÉ­RIEN ET CONTEM­PO­RAIN

Les 1 600 pieds car­rés sur le fleuve offrent une vue spec­ta­cu­laire. Dans toutes les pièces, l’eau et la lu­mière se fu­sionnent et pro­curent à la pro­prié­taire un grand bon­heur au quo­ti­dien, dans un dé­cor digne des plus belles re­vues de dé­co­ra­tion.

« Il y a quelques an­nées, mes goûts en dé­co­ra­tion étaient com­plè­te­ment dif­fé­rents. J’ai eu mon époque pro­ven­çale. Tout était bleu, jaune et oran­gé, même mes as­siettes. Avant de dé­mé­na­ger ici, j’ai or­ga­ni­sé une es­pèce de vente de ga­rage et j’ai tout li­qui­dé à mes amis, à des prix dé­ri­soires. Ça fait du bien de faire du grand mé­nage, de re­par­tir en neuf, ça fait par­tie de l’évo­lu­tion. Ici, c’est très épu­ré, dans un style très contem­po­rain. »

Chez Isa­belle, tout est ran­gé, chaque ob­jet est pla­cé au bon en­droit, c’est le par­fait do­sage d’un dé­cor har­mo­nieux et bran­ché. Le rouge en cou­leur d’ac­cent vient ap­por­ter du pi­quant à la pièce prin­ci­pale qui re­groupe la cui­sine, la salle à man­ger et le sa­lon, tan­dis que le vert ap­porte une touche de fraî­cheur vé­gé­tale dans la chambre à cou­cher et la salle de bains.

1

2

3

1. La nu­tri­tion­niste Isa­belle Huot tra­vaille sept jours sur sept à par­tir de sa ré­si­dence. Il était donc pri­mor­dial pour elle de se créer un en­vi­ron­ne­ment ins­pi­rant, au­tant à l’in­té­rieur qu’à l’ex­té­rieur. 2. La fe­nes­tra­tion abon­dante brise la fron­tière entre l’in­té­rieur et l’ex­té­rieur, of­frant une vue aé­rienne sur le fleuve du haut du 15e ciel. 3. La chambre à cou­cher et la salle de bains se cô­toient dans un su­perbe de­si­gn do­té d’une pa­roi de verre qui unit les deux pièces. 4. Le coin bar est amé­na­gé dans un es­prit pur et apai­sant, met­tant en ve­dette la vue ex­cep­tion­nelle sur le fleuve. 5. Les cou­leurs en ac­cent sont ex­ploi­tées dans de justes pro­por­tions. 6. C’est au­tour de cette grande sur­face de tra­vail en quartz blanc que les ré­cep­tions entre amis s’animent. La for­mule idéale : les soi­rées ta­pas.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.