Coup d’éclat

Le Journal de Quebec - CASA - - LA UNE - > Amé­na­ge­ment Sté­pha­nie Fre­dricks > Mo­bi­lier de sa­lon, toile Dco­via > Ta­pis, cous­sins, je­té, vase, bou­geoirs IKEA SALLE À MAN­GER > Table de salle à man­ger, chaises, con­sole, toiles Dco­via > sus­pen­sion Lu­mi­naires & Cie > Chan­de­lier, vais­selle, IKEA.

Un

beau du­plex an­cien, à peine re­tou­ché au fil des ans, voi­là le dé­fi dont rêve tout bon de­si­gner. Avant de com­men­cer à dé­mo­lir quoi que ce soit, la de­si­gner a sé­lec­tion­né les élé­ments qu’elle sou­hai­tait conser­ver. Dans un appartement qui a au­tant de ca­chet, il au­rait été dom­mage de ne rien gar­der. Les ar­moires in­té­grées et les mou­lures an­ciennes étaient en as­sez bon état pour être res­tau­rées. «À l’ori­gine, ex­plique Sté­pha­nie Fre­dricks, les pièces étaient fer­mées et le manque de lu­mière était étouf­fant. Le sa­lon se si­tuait cô­té rue, la cui­sine, cô­té jar­din, et la salle à man­ger était entre les deux, dans une pièce aveugle. J’ai bou­le­ver­sé l’ordre des pièces et op­té pour un es­pace ou­vert où sont re­grou­pés cui­sine, salle à man­ger et sa­lon. En amé­na­geant toutes les pièces à vivre à l’ar­rière, j’ai éli­mi­né les cor­ri­dors. L’avan­tage prin­ci­pal de cette nou­velle confi­gu­ra­tion est que toutes les pièces donnent sur la ter­rasse et le jar­din.»

L’ar­moire en­cas­trée à porte vi­trée: un élé­ment du pas­sé pré­cieux à gar­der.

«Le dé­fi était mul­tiple: il fal­lait ou­vrir

pour que la lu­mière entre par­tout, et ce, en res­pec­tant un bud­get ser­ré. J’ai op­té pour des ma­té­riaux nobles, simples et ro­bustes ain­si que des couleurs

neutres et claires.» Sté­pha­nie Fre­dricks LORS­QU’ELLE A OU­VERT LA PORTE DE CE PE­TIT APPARTEMENT SOMBRE ET SANS ÉCLAT, LA DE­SI­GNER STÉ­PHA­NIE FRE­DRICKS A SU QU’UN DÉ­FI FAN­TAS­TIQUE L’AT­TEN­DAIT. POUR Y FAIRE EN­TRER LA LU­MIÈRE, IL FAL­LAIT EN RE­VOIR L’AMÉ­NA­GE­MENT AU COM­PLET.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.