MA­RIE-FRANCE BORNAIS

Le Journal de Quebec - CASA - - DANS LA CUISINE AVEC PHILIPPE LAPEYRIE - Le Jour­nal de Qué­bec

Dans ce nou­vel opus très ap­pé­tis­sant, Jo­sée di Sta­sio pro­pose ses meilleures re­cettes de soupes et de po­tages à pré­pa­rer toute l’an­née pour les ap­pré­cier tant à l’heure du lunch qu’au sou­per du sa­me­di soir.

Elle uti­lise des bouillons va­riés, des lé­gumes, des lé­gu­mi­neuses, des cé­réales, du pois­son, un peu de viande, et pro­pose des ac­com­pa­gne­ments ir­ré­sis­tibles comme les scones au fro­mage et les ré­con­for­tants grilled cheese. Les pe­tites ju­liennes, les lé­gumes brai­sés et les huiles par­fu­mées com­plètent le tout.

UN PLAT SIMPLE

« Pen­dant les pre­mières jour­nées d’au­tomne, tout le monde feel soupe ! », s’ex­clame Jo­sée di Sta­sio, en en­tre­vue. Elle aime ce plat ras­sem­bleur, gé­né­reux, qui est un vé­ri­table sym­bole de sim­pli­ci­té et de convi­via­li­té. « Tu peux ral­lon­ger ta soupe fa­ci­le­ment s’il y a des convives de plus. Si tu es toute seule, c’est ré­con­for­tant. Tu peux la par­ta­ger à deux. Ser­vir la soupe, c’est un par­tage, un peu comme avec le pain. Et de­puis tou­jours, la soupe, ça a été ça ! »

« Il y a quelque chose d’humble, de simple et en même temps, c’est tel­le­ment ras­sem­bleur ! Même pour le lunch, quand des amis s’ar­rêtent à la mai­son, on mange une soupe et tout le monde est content. »

Elle a réa­li­sé, en fai­sant le livre, qu’elle n’était pas la seule à ai­mer la soupe. « Il y a vrai­ment des fans de soupe. C’est une base ali­men­taire et je pra­tique ce que j’avance : je suis Ma­dame Soupe ! »

PRO­DUITS DE SAI­SON

Ce plat per­met de pro­fi­ter des pro­duits de sai­son, et des pro­duits lo­caux, comme les courges, par exemple. « La pre­mière chose qui te vient en tête, c’est une soupe ! »

Elle a d’ailleurs re­mis dans ce livre une re­cette de po­tage de courge but­ter­nut, où la courge est d’abord cuite au four, tel­le­ment elle a eu du suc­cès. « C’était dans mon pre­mier livre, il y a 15 ans. Je fais des va­riantes, mais c’est la tech­nique que j’ai adop­tée. »

C’est une bonne fa­çon de pro­fi­ter de l’abon­dance des ré­coltes. « J’étais au mar­ché ce ma­tin et les choux-fleurs sont énormes : même si tu en manges un soir au gra­tin, il va t’en res­ter. Qu’est-ce qui te vient en tête ? La soupe ! On di­rait que c’est la pre­mière fa­çon d’uti­li­ser un pro­duit de sai­son. »

Jo­sée di Sta­sio rap­pelle qu’on peut faire des soupes avec peu d’in­gré­dients. « Un sac de ca­rottes, une poi­gnée de pois chiches... tu peux t’ar­ran­ger avec quelque chose que tu as sous la main. Il y a deux ou trois ba­sics dans la vie, et je pense que sa­voir faire de la soupe, c’est un atout. »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.