CHIC RE­VI­SI­TÉ

Dans cette mai­son de style an­glais, le dé­cor lourd et sombre da­tant des an­nées 1980 a été ra­fraî­chi grâce à l’in­tro­duc­tion de cou­leurs claires, d’élé­ments d’es­prit cham­pêtre et par l’ou­ver­ture de la cui­sine sur la salle à man­ger.

Le Journal de Quebec - CASA - - DÉCOR EN TÊTE -

Les pro­prié­taires ont at­ten­du 10 ans avant d’ac­qué­rir cette de­meure. Une baisse im­por­tante du prix a en­fin ré­com­pen­sé la pa­tience du couple. « C’est l’une des plus belles mai­sons de Saint-Hya­cinthe, mais la dé­co­ra­tion da­tait des an­nées 1980. On au­rait dit un sa­lon fu­né­raire ! Par contre, il y avait de beaux ma­té­riaux, que l’on a re­tra­vaillés pour les mettre en va­leur. Les plan­chers en bois de l’étage su­pé­rieur étaient im­pec­cables, j’ai donc choi­si une es­sence iden­tique pour re­cou­vrir ceux du rez-de-chaus­sée », dit la de­si­gner Ju­lie Bou­lan­ger. Le style clas­sique du nou­vel amé­na­ge­ment s’har­mo­nise avec ce­lui de la mai­son, mais l’in­tro­duc­tion d’élé­ments cham­pêtres crée une at­mo­sphère moins for­melle, plus dé­con­trac­tée.

Se­lon la de­si­gner, les lu­mi­naires doivent ma­gni­fier l’es­pace en tout temps, qu’ils soient al­lu­més ou éteints.

La toile re­pré­sente la pro­prié­taire, amie de l’ar­tiste peintre. Cet élé­ment d’ac­cent met de la cou­leur dans la pièce.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.