Ré­duire les non-confor­mi­tés sur les chan­tiers

Au cours des pro­chaines se­maines, de nou­velles for­ma­tions se­ront of­fertes aux en­tre­pre­neurs en construc­tion afin de pré­ve­nir les dé­fauts de construc­tion.

Le Journal de Quebec - Immo - - LA MAISON DE LA SEMAINE - Pa­mé­la EGAN

Elles por­te­ront plus par­ti­cu­liè­re­ment sur les non-confor­mi­tés consta­tées sur les chan­tiers par Ga­ran­tie de construc­tion ré­si­den­tielle (GCR).

De­puis sa créa­tion en 2015, GCR s’est don­né pour mis­sion de pro­té­ger les ache­teurs d’ha­bi­ta­tions neuves au Qué­bec en mi­sant sur la pré­ven­tion et les ins­pec­tions. À ce jour, l’or­ga­nisme a d’ailleurs dé­tec­té et de­man­dé des cor­rec­tifs pour plus de 30 000 non-confor­mi­tés.

Les 10 prin­ci­pales non-confor­mi­tés

GCR a ins­pec­té 8000 ha­bi­ta­tions en 2017. Voi­ci les 10 prin­ci­pales non-confor­mi­tés ré­per­to­riées par l’or­ga­nisme :

• Ins­tal­la­tion et pose des so­lins

• In­té­gri­té et étan­chéi­té du pare-air et du pare-va­peur

• Char­pente et os­sa­ture de bois – di­men­sion in­suf­fi­sante des plaques d’ap­pui au

des­sous des po­teaux et an­crage in­suf­fi­sant des bâ­ti­ments aux fon­da­tions • Ré­sis­tance ther­mique des élé­ments du bâ­ti­ment – ef­fi­ca­ci­té éner­gé­tique de

l’en­ve­loppe

• Sé­pa­ra­tion coupe-feu – conti­nui­té et étan­chéi­té

• Pro­tec­tion contre le feu des mousses plas­tiques

• Ins­tal­la­tion dé­fi­ciente de plom­be­rie – ava­loir de sol et fosse de re­te­nue

• Moyen d’éva­cua­tion – lo­ge­ment n’ayant qu’une seule is­sue

• Ins­tal­la­tion et pose du re­vê­te­ment ex­té­rieur

• Conti­nui­té et in­té­gri­té du mur coupe-feu

La for­ma­tion

Les nou­velles for­ma­tions of­fertes par l’as­so­cia­tion des pro­fes­sion­nels de la construc­tion et de l’ha­bi­ta­tion du Qué­bec (APCHQ) ain­si que par l’as­so­cia­tion de la construc­tion du Qué­bec (ACQ) per­met­tront aux par­ti­ci­pants de per­fec­tion­ner leurs pra­tiques et même d’amé­lio­rer leur Cote Qua­li­té GCR. Cette cote éva­lue no­tam­ment la per­for­mance tech­nique de l’en­tre­prise lors des ins­pec­tions ef­fec­tuées par GCR, sa per­for­mance fi­nan­cière et son ser­vice après-vente.

« Avec ces for­ma­tions, GCR sou­haite agir en amont et pri­vi­lé­gier la voie de la pré­ven­tion. Les en­tre­pre­neurs se­ront dé­sor­mais mieux ou­tillés pour évi­ter des non-confor­mi­tés, pré­ve­nant ain­si des tra­vaux cor­rec­tifs ou des re­tards de li­vrai­son, ce qui peut cau­ser de grands maux de tête aux fa­milles et mé­nages qui ac­quièrent une ha­bi­ta­tion neuve. Rap­pe­lons-nous que l’achat d’une pro­prié­té est sou­vent l’in­ves­tis­se­ment le plus im­por­tant d’une fa­mille. Nous sommes donc fiers de prendre les moyens né­ces­saires, en par­te­na­riat avec les as­so­cia­tions re­pré­sen­tant les en­tre­pre­neurs, pour pré­ve­nir des pro­blé­ma­tiques sur les chan­tiers », af­firme Da­niel La­plante, pré­sident-di­rec­teur gé­né­ral de GCR.

Photo : Can Stock Photo/li­safx

Les nou­velles for­ma­tions sont of­fertes par l’as­so­cia­tion des pro­fes­sion­nels de la construc­tion et de l’ha­bi­ta­tion du Qué­bec (APCHQ) ain­si que par l’as­so­cia­tion de la construc­tion du Qué­bec (ACQ).

De­puis sa créa­tion en 2015, Ga­ran­tie de construc­tion ré­si­den­tielle (GCR) s’est don­né pour mis­sion de pro­té­ger les ache­teurs d’ha­bi­ta­tions neuves au Qué­bec en mi­sant sur la pré­ven­tion et les ins­pec­tions. À ce jour, l’or­ga­nisme a d’ailleurs dé­tec­té et de­man­dé des cor­rec­tifs pour plus de 30 000 non-confor­mi­tés. Photo : Can Stock Photo/high­ways­tarz

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.