La grande paix

Pour en sa­voir plus sur cette ré­si­dence et sur le cour­tier ven­deur, con­sul­tez la

Le Journal de Quebec - Immo - - LA UNE - Amé­lie DES­CHÊNES

Un es­pace de vie ou­vert pour réunir toute la fa­mille, une cour si grande que les ac­ti­vi­tés s’y mul­ti­plient (pis­cine, spa, boi­sé), trois grandes chambres à l’étage, ain­si qu’un sous-sol prêt à ac­cueillir dif­fé­rents pro­jets… Voi­là ce que ré­serve notre mai­son de la se­maine, si­tuée à Val-bé­lair.

Une par­celle de cam­pagne, à 15 mi­nutes du centre-ville de Qué­bec ! En par­cou­rant la rue du Pe­tit-vallon, à Val-bé­lair, pai­sible, ver­doyante et bor­dée de vastes ter­rains, on res­sent cette li­ber­té ca­rac­té­ris­tique des jour­nées à la cam­pagne.

La mai­son de la se­maine se dresse sur un im­mense ter­rain, juste as­sez en re­trait de la rue pour ou­blier que celle-ci existe. Sur la ga­le­rie cou­verte en fa­çade, on constate que les deux fe­nêtres pla­cées de part et d’autre de la porte prin­ci­pale sont ou­vertes, in­vi­tant la brise d’au­tomne à l’in­té­rieur. Celle-ci est la bien­ve­nue, dans ce dé­cor d’une grande fraî­cheur qui ap­porte de la vi­ta­li­té dans le quo­ti­dien.

De­vant nous s’élève l’es­ca­lier de bois, sé­pa­rant le sa­lon d’un cor­ri­dor de ser­vice où se cô­toient le hall d’en­trée et sa vaste garde-robe, ain­si qu’une ma­gni­fique salle de bain avec douche, dont la mo­saïque au mur fait briller la pièce.

Le sa­lon offre plu­sieurs pos­si­bi­li­tés d’amé­na­ge­ments, sur son plan­cher de bois qui vient ré­chauf­fer les teintes douces des murs, éveillées par des ac­cents bleus vi­vi­fiants. Un foyer au gaz, trois faces, sé­pare

le sa­lon de la salle à man­ger, puis se fait même voir de­puis la cui­sine.

Ren­dez-vous gour­mands

L’es­pace dans la salle à man­ger im­pres­sionne, par­fait pour pla­cer une table car­rée ou de type ré­fec­toire, par­fois dif­fi­cile à in­té­grer dans un dé­cor. La lu­mière qui pé­nètre par la fe­nêtre du sa­lon, par celle du bu­reau tour­né vers la cour, ain­si que le so­leil qui s’in­vite par la grande fe­nêtre de la salle à man­ger, inonde cet es­pace gour­mand de lu­mi­no­si­té !

La cui­sine ou­verte se dé­ploie au­tour d’un im­mense îlot mul­ti­fonc­tion­nel coif­fé d’un comp­toir en gra­nite. Il s’agit cer­tai­ne­ment du point de ras­sem­ble­ment né­vral­gique dans la mai­son. Les ar­moires qui en­tourent la pièce conjuguent élé­gance et fonc­tion­na­li­té. La fe­nêtre au-des­sus de l’évier sous plan offre une belle vue sur la cour, ren­dant les tâches quo­ti­diennes moins mo­no­tones. Le dos­se­ret en cé­ra­mique vient adou­cir la teinte plus fon­cée et en­ve­lop­pante des ar­moires en stra­ti­fié. Im­pos­sible de ne pas être éba­hi de­vant une telle cui­sine.

Cour de rêve

D’ici, il est pos­sible de re­joindre le ga­rage simple, le hall d’en­trée, ain­si que le sous-sol. Mais juste avant de pour­suivre la vi­site des autres étages, ren­dons-nous dans la cour. Pour ce faire, il faut tra­ver­ser le bu­reau abon­dam­ment fe­nes­tré der­rière ses portes fran­çaises, of­frant un es­pace pai­sible et ins­pi­rant pour tra­vailler, lire ou, pour­quoi pas, peindre ou bri­co­ler. La porte-fe­nêtre mène sur une ter­rasse en bois des­ti­née au bar­be­cue, puis sur une autre ter­rasse au ni­veau du sol, où sont par­ta­gés les re­pas es­ti­vaux. Tout près, un sa­lon ex­té­rieur est amé­na­gé sur des pierres. Le spa, la pis­cine creusée, le coin feu, la re­mise, l’es­pace ga­zon­né et le pe­tit boi­sé donnent en­vie d’y res­ter !

Trois chambres

L’étage ras­semble trois chambres par­ta­geant le même plan­cher de bois, dont la prin­ci­pale amé­na­gée en fa­çade, pro­fite d’une pièce-pen­de­rie, puis d’un ac­cès pri­vé à la salle de bain fa­mi­liale. Les deux autres chambres, aus­si gâ­tées en termes de lu­mière et de ran­ge­ment, pro­fitent d’une vue en plon­gée sur la cour. La salle de bain prin­ci­pale est im­mense, ac­cueillant une douche en verre et en cé­ra­mique, une bai­gnoire po­dium pla­cée sous la fe­nêtre, du ran­ge­ment, ain­si qu’une va­ni­té (1 la­va­bo). Ici, per­sonne ne se marche sur les pieds ! N’y cher­chez pas la la­veuse et la sé­cheuse, celles-ci se cachent tout près sur l’étage. Pra­tique pour réunir les vê­te­ments sales et les dis­tri­buer lors­qu’ils sont propres.

Quant au sous-sol, il ras­semble un ate­lier, du ran­ge­ment, ain­si qu’un vaste es­pace libre et fi­ni, qui pour­rait être di­vi­sé pour en faire une ou deux chambres, une salle fa­mi­liale, ou di­vers autres pro­jets qui ré­pon­dront aux be­soins des fu­turs pro­prié­taires.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.