Le plan­cher de liège et de bam­bou

Liège du Por­tu­gal ou bam­bou d’aus­tra­lie ? Ajou­tez une touche d’exo­tisme et d’ori­gi­na­li­té à votre de­si­gn in­té­rieur en op­tant pour ces plan­chers de bois uniques. Confort et du­ra­bi­li­té as­su­rés !

Le Journal de Quebec - Immo - - LA MAISON DE LA SEMAINE - Na­dia BERGERON

Les es­sences de bois en liège et en bam­bou sont une so­lu­tion éco­lo­gique et re­nou­ve­lable puisque les deux pro­viennent de fo­rêts pro­té­gées. « On n’abat pas l’arbre pour faire du liège. On prend juste l’écorce du chêne à liège. La fo­rêt de­meure en place et le liège va se re­nou­ve­ler », ex­plique Alexan­dra Pou­liot, co­or­don­na­trice mar­ke­ting pour l’en­tre­prise Couvre-plan­cher Mc­gee. Le bam­bou, quant à lui, est éga­le­ment très éco­lo­gique pour la fa­bri­ca­tion de plan­cher. Il fait par­tie de la fa­mille des gra­mi­nées et il pousse vrai­ment ra­pi­de­ment. L’uti­li­sa­tion de ces deux ma­tières contri­bue ain­si à ra­len­tir la dé­fo­res­ta­tion et ses im­pacts né­ga­tifs sur l’en­vi­ron­ne­ment.

Pro­prié­tés acous­tiques

Choi­si et ap­pré­cié pour ses fa­cul­tés acous­tiques, le liège est très confor­table. Ses at­tri­buts élas­tiques lui per­mettent ain­si d’amor­tir les sons et de conser­ver la cha­leur am­biante. Ce ma­té­riau est donc très pra­tique dans une salle de ci­né­ma mai­son au sous-sol ou pour une pièce consa­crée à la mu­sique as­sour­dis­sante. De plus, il fa­vo­rise votre bien-être en ré­dui­sant la fa­tigue mus­cu­laire de vos pieds épui­sés par vos jour­nées bien rem­plies. Fa­cile à ins­tal­ler, la com­po­si­tion d’un plan­cher en liège res­semble à celle d’un plan­cher flot­tant. Pour ob­te­nir un ef­fet en­core plus écla­tant, met­tez un lé­ger ac­cent au mur afin de faire un rap­pel avec votre plan­cher. Vous pou­vez pro­cé­der de la même ma­nière avec le bam­bou : vous n’au­rez pas le ca­rac­tère in­so­no­ri­sant du liège, mais vous ob­tien­drez un ré­sul­tat tout aus­si es­thé­tique !

Ré­sis­tant aux im­pacts

Les plan­chers de bam­bou sont très ai­més pour leur beau­té na­tu­relle, leur du­ra­bi­li­té et leur grande sta­bi­li­té di­men­sion­nelle. « Il est fa­bri­qué en planche à la ver­ti­cale ou à l’ho­ri­zon­tale et il peut éga­le­ment s’ins­tal­ler en mode flot­tant », in­dique M me Pou­liot. On fa­vo­rise son ins­tal­la­tion dans la cui­sine, car il est plus ré­sis­tant aux im­pacts et il ab­sorbe moins les odeurs et les li­quides com­pa­ra­ti­ve­ment au liège, qui est tout de même un bois ré­sis­tant lui aus­si. Pour les cou­leurs du bam­bou, on peut choi­sir des teintes pâles ou fon­cées se­lon nos goûts, comme un do­ré, un beige, un ca­ra­mel ou un mo­ka. Des teintes très al­lé­chantes ! Bam­bou ou liège : le ré­sul­tat se­ra as­su­ré­ment chic et ori­gi­nal. Votre re­vê­te­ment peut s’agen­cer avec di­vers ma­té­riaux ou dif­fé­rentes co­lo­ra­tions, mais évi­tez de char­ger la pièce in­uti­le­ment. Le point de mire de­meure votre plan­cher, on ne veut pas qu’une cé­ra­mique trop éblouis­sante vole la ve­dette !

Pré­voir une mem­brane

On peut ai­sé­ment po­ser ce genre de plan­cher soi­même, mais il faut pré­voir une mem­brane en des­sous, rap­pelle M me Pou­liot : « Au sous-sol, par exemple, on va mettre une mem­brane avec un coupe-va­peur, un pare-hu­mi­di­té et une sous-couche pour le confort », dit-elle. Il suf­fit de cou­per les ex­tré­mi­tés et les planches se fixent entre elles. Les prix va­rient se­lon di­vers fac­teurs comme l’épais­seur des planches, la pro­ve­nance, la cou­leur, etc. Pour un plan­cher de bois franc qui se dé­taille entre 3,95 $ et 6,95 $ le pied car­ré, vous pour­riez dé­bour­ser entre 4,95 $ et 8,95 $ le pied car­ré pour du liège ou du bam­bou. Ce n’est pas tel­le­ment plus cher si vous dé­si­rez avoir un plan­cher plus re­mar­quable.

En­tre­tien

Le re­vê­te­ment de liège ou de bam­bou s’en­tre­tient de la même ma­nière que ce­lui d’un plan­cher de bois franc. Vous de­vez le net­toyer avec le bon pro­duit net­toyant qui cor­res­pond à ses pro­prié­tés. Pour une lé­gère ré­pa­ra­tion, dans le cas d’une pe­tite en­taille, il existe des crayons de cire adap­tés à votre teinte afin de bien mas­quer les dom­mages.

Si la planche est trop abî­mée, la ré­no­va­tion est as­sez simple : « Comme c’est ins­tal­lé de ma­nière flot­tante, on en­lève le mor­ceau bri­sé et on le remplace », sou­ligne M me Pou­liot. Il se­rait ju­di­cieux de conser­ver quelques planches sup­plé­men­taires au cas où vous en au­riez be­soin.

Le liège ou le bam­bou vont s’user au bout d’une ving­taine d’an­nées avec l’al­té­ra­tion nor­male du quo­ti­dien, de la même ma­nière qu’un bois franc. Rap­pe­lez-vous que l’en­ne­mi du bois de­meure l’eau et qu’il faut es­suyer ra­pi­de­ment les dé­gâts. Pour mé­na­ger votre beau plan­cher, faites aus­si at­ten­tion aux griffes de Fi­do et à vos ta­lons hauts !

En plus d’être ré­sis­tant et ro­buste, votre plan­cher est éco­lo­gique puisque le liège ou le bam­bou pro­viennent de fo­rêts pro­té­gées. Cré­dit : Uns­plash

Op­tez pour le plan­cher de liège ou de bam­bou afin d’ajou­ter une touche sty­li­sée à votre plan­cher ! Cré­dits : Pexels

Cré­dit : Couvre-plan­cher Mc­gee

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.