Comment se dire adieu

Le Journal de Quebec - Weekend - - LECTURE -

Ter­ras­sée par la tris­tesse de la sé­pa­ra­tion, une jeune femme, An­drea Stein ( al­ter ego de l’au­teure Aman­da Sthers, on l’au­ra com­pris), choi­sit de se glis­ser dans la peau de Keith Ri­chards, le Rol­ling Stone, cet homme au vi­sage sillon­né de rides, mar­qué par la vie et tous ses ex­cès. Ce livre n’est pas bio­gra­phique. Il ne ra­conte pas la vie de Keith Ri­chards, ni la sé­pa­ra­tion d’Aman­da Sthers avec le père de ses en­fants, le chan­teur Pa­trick Bruel, mais dé­crit d’une fa­çon ori­gi­nale l’his­toire d’une rup­ture. Par cette voie dé­tour­née, Aman­da Sthers fait preuve d’une grande sin­cé­ri­té. Son écri­ture s’ac­corde à la dou­leur, à la vio­lence. Kei­thMe, Aman­da Sthers, Stock, 142 pages.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.