TELLE MÈRE, TELLE FILLE?

La­nou­vel­le­chan­son Rends-moi­ma­bi­cy­clette est peut-être celle qui est la plus si­gni­fi­ca­tive d’Al­lô, c’est moi : la fille de Lyn­da Lemay, Jes­sie, y chante en ef­fet pour la pre­mière fois avec sa mère.

Le Journal de Quebec - Weekend - - MUSIQUE - Philippe Meilleur Le Jour­nal

« C’est une vieille toune qui est de­ve­nue un hit dans ma fa­mille, il y a bien long­temps, dit la chan­teuse. Le re­frain ac­croche très ra­pi­de­ment.

« Un jour, la chan­son jouait à la ra­dio de mon au­to. Ma grande fille m’a dit qu’elle l’ai­mait et qu’elle vou­drait es­sayer de la chan­ter avec moi. J’ai trou­vé que c’était une bonne idée et je l’ai in­vi­tée à pas­ser une jour­née en stu­dio pour voir ce qu’on pou­vait faire. »

L’ex­pé­rience a été concluante, si l’on en croit l’ar­tiste.

« Nous nous sommes vrai­ment amu­sées, moi et Jes­sie! ri­gole Lyn­da Lemay. C’était un su­per beau mo­ment mère-fille, d’au­tant plus que ça ajou­tait un cô­té tou­chant à la chan­son. »

Le ré­sul­tat a non seule­ment plu à la mère, mais il a aus­si convain­cu l’ar­tiste. Après quelques es­sais seule­ment, la chan­teuse a dé­ci­dé d’in­clure la ver­sion mè­re­fille de Rends-moi­ma­bi­cy­clette sur son nou­veau disque.

« La chan­son a pris toute une si­gni­fi­ca­tion pour moi, dit-elle. Je me rends compte sou­dai­ne­ment que ma fille me res­semble beau­coup et ça me fait chaud au coeur. »

FAN DE MÉ­TAL LOURD

Quand on de­mande à Lyn­da Lemay de nous par­ler de ses in­fluences mu­si­cales, on ne s’at­tend cer­tai­ne­ment pas à en­tendre Iron Mai­den comme ré­ponse. C’est pour­tant vrai.

« Au cé­gep, je me te­nais avec la gang de ro­ckeurs, dit l’ar­tiste en plon­geant dans ses sou­ve­nirs. Meat Loaf et Iron Mai­den étaient par­mi mes pré­fé­rés. »

Cons­ciente de son pas­sé, la chan­teuse po­pu­laire s’est lais­sée al­ler sur Sij’étai­sop­ti­miste, une nou­velle chan­son qui al­terne jus­te­ment entre le jazz et le mé­tal lourd.

« C’est une pièce que je fai­sais dé­jà gui­tare-voix en spec­tacle, dit l’ar­tiste. Elle a un cô­té drôle que je vou­lais re­pro­duire sur disque. Nous avons es­sayé dif­fé­rents styles pour le re­frain et c’est le mé­tal qui fonc­tion­nait le mieux. »

Le ré­sul­tat a de quoi sur­prendre: sans aver­tis­se­ment, la gui­tare lan­gou­reuse passe en mode dis­tor­sion pen­dant que la bat­te­rie ac­cé­lère dan­ge­reu­se­ment le rythme. Ne manque que le de­vil­horn…

PHOTO LE JOUR­NAL

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.