La riche his­toire d’un peuple

SAN­TO DO­MIN­GO — Ja­dis des­ti­na­tion de pré­di­lec­tion pour les ama­teurs de so­leil, de plage et de mer, la Ré­pu­blique do­mi­ni­caine tente de plus en plus de s’af­fi­cher comme ca­pi­tale cultu­relle des Ca­raïbes. Pre­mier ar­rêt : San­to Do­min­go.

Le Journal de Quebec - Weekend - - VOYAGES - Bru­no La­pointe Le Jour­nal

En fait, il est ai­sé de pas­ser une se­maine en Ré­pu­blique do­mi­ni­caine sans s’at­tar­der sur les plages. De plus en plus, l’île tente de se dé­lais­ser de sa ré­pu­ta­tion de far­niente et de dé­tente pas­sive sur le sable chaud.

Voi­là donc la nou­velle image que la Ré­pu­blique do­mi­ni­caine sou­haite pro­je­ter. Bien plus qu’une simple des­ti­na­tion so­leil, il s’agit main­te­nant d’un pays où les ac­ti­vi­tés cultu­relles peuvent faire de l’ombre aux plages de sable do­ré.

Mais pour ceux qui s’y in­té­ressent, les plages sont tout de même d’une grande beau­té. À ce cha­pitre, men­tion­nons Bo­ca Chi­ca, une vé­ri­table vi­sion pa­ra­di­siaque avec ses vagues trans­lu­cides et son sable si soyeux qu’on croi­rait mar­cher sur des dunes de fa­rine.

De nom­breux mu­sées per­mettent aux tou­ristes d’en ap­prendre da­van­tage sur la (riche) his­toire du peuple do­mi­ni­cain. En ef­fet, Ch­ris­tophe Co­lomb a fon­dé la ville de San­to Do­min­go lors de son pre­mier voyage. Il y a donc beau­coup à dé­cou­vrir dans cette par­tie des Ca­raïbes.

Pour ceux qui pré­fèrent s’amu­ser, l’Ocean World sau­ra plaire aux pe­tits comme aux grands avec ses spectacles d’ani­maux ma­rins et la bai­gnade avec les dau­phins. La soi­rée peut éga­le­ment s’y ter­mi­ner dans son im­mense ca­si­no. Mais sans les en­fants, bien en­ten­du.

VIE FA­MI­LIALE

En fait, la vie fa­mi­liale semble dé­sor­mais au coeur des prio­ri­tés du peuple do­mi­ni­cain. À San­to Do­min­go, la rue prin­ci­pale, si­tuée au bord de la mer, est d’ailleurs fer­mée à la cir­cu­la­tion au­to­mo­bile tous les di­manches.

Mar­chands, cy­clistes et pa­ti­neurs prennent l’as­phalte d’as­saut, tan­dis que les fa­milles peuvent cir­cu­ler li­bre­ment, ma­ga­si­ner quelques sou­ve­nirs et bre­loques ou s’adon­ner aux ac­ti­vi­tés or­ga­ni­sées pour elles. De ce nombre, les kiosques de ka­rao­ké at­tirent chaque fois les foules, his­toire de se dé­lier les cordes vo­cales et de rire un bon coup.

Mais tout de même, faites-vous plai­sir. Ac­cor­dez­vous le luxe de pas­ser au moins quelques heures à pro­fi­ter des belles plages que la Ré­pu­blique do­mi­ni­caine a à of­frir. Parce que rien n’est plus re­po­sant que de flâ­ner sur une plage de sable blanc, pi­na co­la­da en main et so­leil dans le dos…

PHOTOS LE JOUR­NAL

1. Vé­ri­table pe­tit vil­lage en soi, le com­plexe Ca­sa de Cam­po est une des des­ti­na­tions les plus pri­sées par les tou­ristes qui re­cherchent le luxe. 2. La Ré­pu­blique do­mi­ni­caine est ré­pu­tée pour la beau­té de ses plages. 3. Inau­gu­ré en 1992, le Phare de Co­lomb a été construit pour sou­li­gner le 500e an­ni­ver­saire de la dé­cou­verte des Amé­riques. Ce mu­sée cru­ci­forme ren­ferme une salle dé­diée à cha­cun des pays d’Amé­rique la­tine et à leurs tré­sors. 4. Une sta­tue de Ch­ris­tophe Co­lomb trône en plein coeur du centre-ville de San­to Do­min­go. 5. Un hô­tel en plein coeur du centre-ville de San­to Do­min­go.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.