Re­cette mi­nute pour gens pres­sés

la cui­sine de Ste­fa­no Tan­dis­que­les­mi­nu­tes­con­ti­nuentde s’égre­ne­rin­las­sa­ble­ment,je­me­rends comp­te­que­les­deux­der­nières se­mai­ne­son­té­té­prin­ci­pa­le­ment consa­créesà­pré­pa­rerl’ar­ri­vée im­mi­nen­te­du­bé­bé,quiap­pro­cheà­vue d’oeil.Étant­don­né­quej’écrismes chro­ni­que­su­ne­se­maine

Le Journal de Quebec - Weekend - - GOURMANDISES - Ste­fa­no Fai­ta Col­la­bo­ra­tion spé­ciale

Avant que vous ne vous met­tiez à la cui­sine, lais­sez-moi vous dé­crire ces deux der­nières se­maines, dans un style ro­man­cé sus­ci­tant la pi­tié parce que je suis fa­ti­gué et ir­ri­table. (AT­TEN­TION :le­sé­vé­ne­ments­qui suivent sont vrais et ne sont re­com­man­dés qu’aux per­sonnes hy­per­ac­tives qui aiment trop tra­vailler).

Le bé­bé étant la prio­ri­té nu­mé­ro un, il a d’abord fal­lu ré­gler tous les dé­tails de fi­ni­tion. Po­ser des photos sur les murs pour que notre pe­tite fille sa­che­com­ment­ses­pa­rents­sont­jo­lis,même quand ils ne sont pas là. Ins­tal­ler le siège de bé­bé dans la voi­ture après avoir (@#%!!!?&%!) mis le li­vret d’ins­truc­tions aux pou­belles. Pré­pa­rer une pe­tite va­lise pour les nuits à l’hô­pi­tal. Faire po­ser les pneus d’hi­ver sur la voi­ture. Cher­cher des pneus adé­quats­pen­dant­deux jours. At­tendre trois se­maines, car le dé­taillant de pneus est en rup­ture de stock. Ex­pli­quer à ma blonde pour­quoi nous n’avons pas en­core de pneus d’hi­ver sur la voi­ture. Cui­si­ner pour ma blonde. Par­ler avec­ma­blonde.Trou­ver­que­ma­blon­de­gros­si­tà vue d’oeil. Faire toutes sortes d’autres choses par­ce­que­mon­por­table sonne aux trois mi­nutes. Une bonne nou­velle, en pas­sant : je me­suis ren­du à To­ron­to, la se­maine der­nière, car mon livre de re­cettes, En­tre­cui­si­neet­quin­caille­rie, arem­por­té la mé­daille d’or aux Ca­na­dian Cu­li­na­ry Cook­bookA­wards.

Ajou­tons à ce­la mon tra­vail à temps plein de ven­deur de cas­se­roles, une sé­rie de cours à l’école de cui­sine et une ap­pa­ri­tion ma­ti­nale heb­do­ma­daire à la té­lé, et je me rends compte que j’en ai ras le Ste­fa­no de mes der­nières se­maines. Et dire que je vais ar­rê­ter de dor­mir bien­tôt… Je vais me cou­cher tout de suite. Bonne re­cette à vous. Ciao!

PHOTO LE JOUR­NAL – MAR­TIN BOUF­FARD

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.