MARIE-CHAN­TAL PER­RON JEAN­NETTE BRO­DEUR

En ap­pre­nant que Luc Pi­card pré­pa­rait un long mé­trage ins­pi­ré de l’uni­vers de Fred Pel­le­rin, Ma­rieC­han­tal Per­ron a sau­té sur son té­lé­phone pour l’ap­pe­ler et lui dire qu’elle vou­lait jouer dans son film.

Le Journal de Quebec - Weekend - - CINÉMA - – Maxime Demers

« Quand j’ai le goût de quelque chose, je fais les ap­pels pour es­sayer de l’ob­te­nir », lance-telle.

« Je ne suis pas gê­née pour ce­la. Ça fait par­tie de la vie. On ne peut pas pen­ser que sur toutes les ac­trices du Qué­bec, on se­ra la pre­mière qui va au­to­ma­ti­que­ment ve­nir à l’es­prit du réa­li­sa­teur. Alors quand il y a un pro­jet qui m’in­té­resse, je me ma­ni­feste. Au moins, je me se­rai ma­ni­fes­tée. Et ça peut payer; c’est sou­vent ar­ri­vé qu’il y ait eu des re­tours d’ap­pel… »

Dans ce cas-ci, les étoiles sem­blaient ali­gnées pour que son coup de fil porte ses fruits. Marie-Chan­tal Per­ron connais­sait dé­jà Luc Pi­card, mais elle n’avait ja­mais tra­vaillé avec lui. Elle connais­sait bien les contes de Fred Pel­le­rin et avait ado­ré L’au­di­tion, le pre­mier film de Pi­card der­rière la ca­mé­ra.

« Luc m’a rap­pe­lée pour me dire : est-ce­que­tu­veuxê­tre­ma femme? » ra­conte en riant l’ac­trice.

Dans Ba­bine, elle campe donc Jean­nette Bro­deur, l’épouse de Tous­saint Bro­deur, le per­son­nage cam­pé par Luc Pi­card.

« Fred (Pel­le­rin) trou­vait ça l’funque dans cet uni­vers lu­dique de conte, il y ait un couple, sou­ligne-t-elle. Tous­saint et Jean­nette forment un vrai couple qui s’aime et qui re­pré­sente une cer­taine sta­bi­li­té dans le vil­lage et la vie de Ba­bine.

« Ce que je trouve in­té­res­sant dans les contes de Fred, c’est que c’est ti­ré de ses his­toires de vil­lage, mais avec sa fa­çon très mo­derne de les ra­con­ter », ajoute l’ac­trice.

« Il a une poé­sie très contem­po­raine même s’il ra­conte des his­toires ba­sées sur des lé­gendes. Les gens s’iden­ti­fient à ces per­son­nages, qui sont très hu­mains. Par exemple, il y a sû­re­ment des femmes qui, sur cer­tains points, peuvent même s’iden­ti­fier au per­son­nage de Marie Bras­sard, qui est en­ceinte de­puis 22 ans. »

En ar­ri­vant sur le pla­teau de tour­nage de Ba­bine, Ma­rieC­han­tal Per­ron a été, comme les autres ac­teurs du film, im­pres­sion­née par les dé­cors (un vil­lage d’une dou­zaine de mai­sons a été construit), mais aus­si, dé­for­ma­tion pro­fes­sion­nelle, par les cos­tumes concoc­tés par la créa­trice Car­men Alie. On sait d’ailleurs que la cou­ture est la se­conde pas­sion de l’ac­trice. Elle a fon­dé il y a quelques an­nées sa ligne de vê­te­ments, Dan­dine, qui vient de lan­cer sa troi­sième col­lec­tion.

« Le tra­vail qu’a fait Car­men Alie est trip­pant, ma­gique. Les dé­tails sont in­croyables. Pour moi, les cos­tumes évoquent tel­le­ment. Sur un pla­teau de tour­nage, je m’in­té­resse presque au­tant à mon cos­tume qu’à mon per­son­nage. »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.