MaxPayne

Le Journal de Quebec - Weekend - - CINÉMA -

man… nom­mez-les. Mis à part quelques ex­cep­tions, ces films d’ac­tion ins­pi­rés de po­pu­laires jeux vi­déo sont d’une va­cui­té dé­plo­rable. Vous pou­vez donc ajou­ter Max Payne Ce Max Payne est une autre preuve que les adap­ta­tions ci­né­ma­to­gra­phiques de jeux vi­déo de­vraient être pros­crites à tout ja­mais. Mor­tal Kom­bat, Street Figh­ter, Hit- à la liste d’échecs.

Mark Wahl­berg y est pi­toyable sous les traits de Max Payne, ce po­li­cier qui se lance sur les traces des as­sas­sins de sa femme et de leur bé­bé. Ses re­cherches le mènent vers un gang de cri­mi­nels qui se consacre au tra­fic d’une dan­ge­reuse nou­velle drogue.

L’his­toire de ce film po­seur et su­per­fi­ciel, qui em­prunte peu sub­ti­le­ment des élé­ments à The Ma­trix et Sin Ci­ty (entre autres), ne se tient tout sim­ple­ment pas. Le scé­na­rio est aus­si riche qu’une co­quille vide et les ac­teurs – Mark Wahl­berg en tête de liste – jouent ter­ri­ble­ment faux. Un vrai na­vet.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.