La cour des mi­racles

Dans son pre­mier re­cueil de nou­velles, l’Amé­ri­cain Eric Puch­ner prouve avec brio son im­mense ta­lent d’écri­vain. Si le genre ne fait pas tou­jours l’una­ni­mi­té chez les lec­teurs, les nou­velles de Puch­ner sortent de l’or­di­naire en mon­trant une maî­trise par­fai

Le Journal de Quebec - Weekend - - LIVRES -

La pu­bli­ca­tion de ce re­cueil de nou­velles a été lar­ge­ment sa­luée par la presse lit­té­raire amé­ri­caine. Dans ses pe­tites his­toires, des per­son­nages plus grands que na­ture prennent vie. L’écri­vain tren­te­naire com­pose le por­trait fra­gile d’une Amé­rique aux prises avec ses propres contra­dic­tions.

Tous les hé­ros de ses nou­velles sont des tor­dus et font face à une so­li­tude im­mense. Ils sont par­fois co­miques ou ca­ri­ca­tu­raux, ils clament leur dou­leur de vivre, et Eric Puch­ner les re­garde avec un at­ten­dris­se­ment qui n’en est pas moins cruel. Il dresse le por­trait d’êtres dif­fé­rents et pa­thé­tiques. À tra­vers eux, il se per­met de vi­li­pen­der l’Amé­rique, son confor­misme et sa fa­çon bien-pen­sante de vivre le pré­sent.

LA SO­LI­TUDE

Ses hé­ros sont des éclo­pés, des han­di­ca­pés men­taux, des al­coo­liques, des dé­pen­dants sexuels, des im­mi- grés, des hommes d’af­faires rui­nés. Eric Puch­ner plonge au beau mi­lieu de leur mal de vivre, don­nant à ces ca­rac­tères fic­tifs toutes les al­lures de l’au­then­ti­ci­té.

L’écri­ture de Puch­ner est faite de dé­tails et d’images sai­sis­santes qui rap­pellent que la vie so­ciale est com­po­sée de sphères dis­tinctes qui ne se pé­nètrent ja­mais. Puch­ner ras­semble en un seul livre ses ob­ser­va­tions sur ses contem­po­rains.

La mu­sique des autres, livre drôle et dé­chi­rant, est un dé­but lit­té­raire plein de pro­messes. On peut sans doute at­tendre beau­coup d’un pre­mier ro­man dé­jà an­non­cé de ce créa­teur de per­son­nages.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.