Ré­con­for­tante Cache à Cham­plain

Ni­ché dans l’es­ca­lier Casse-cou, le res­tau­rant La Cache à Cham­plain pro­pose des plats ins­pi­rés des pro­duits de chez nous, que l’on dé­guste dans une am­biance his­to­rique.

Le Journal de Quebec - Weekend - - GOURMANDISES - Amé­lie Deschênes Col­la­bo­ra­tion spé­ciale

Le me­nu de La Cache à Cham­plain va­rie au gré des sai­sons et sé­duit les tou­ristes qui em­pruntent l’es­ca­lier Casse-cou. Après avoir ad­mi­ré la vue du haut de cet es­ca­lier me­nant au quar­tier Pe­tit-Cham­plain, ils des­cendent quelques marches et s’ar­rêtent dans ce res­tau­rant pour y dé­gus­ter des plats met­tant en va­leur des pro­duits du ter­roir.

Pour le chef Guillaume Des­ma­rais, «tou­cher les ali­ments, créer quelque chose à par­tir d’une simple ca­rotte ou d’une pièce de viande, puis mé­lan­ger les sa­veurs et les tex­tures» est une pas­sion.

Cet hi­ver, il sug­gère des grillades, des plats mi­jo­tés, des fruits de mer et des pâtes, dont le Fi­let mi­gnon grillé aux figues et por­to, la Côte de san­glier au chi­potle, le Ma­gret de ca­nard aux cinq épices, la Cas­se­role de bi­son à l’érable et au poivre vert, le La­pin brai­sé à la bière blonde et moutarde de Meaux, le Tian de pois­son et poi­reaux sur nage de ho­mard avec Per­nod ou les Can­nel­lo­nis de veau et épi­nard gra­ti­nés, sauce aux to­mates sé­chées.

Ces mets ré­con­fortent éga­le­ment les Qué­bé­cois qui re­dé­couvrent la ville lors­qu’elle re­vêt son man­teau blanc et échappent au temps froid en se ré­fu­giant dans ce cha­leu­reux pe­tit res­tau­rant de 42 places.

Pen­dant l’été, pour­quoi ne pas par­ta­ger un re­pas sur la ter­rasse pour de­meu­rer dans l’am­biance bouillon­nante de ce quar­tier! Le chef concocte alors des plats plus lé­gers, comme des sa­lades et des pois­sons avec des sauces et vi­nai­grettes plus frui­tées, afin que les clients puissent re­prendre leur éner­gie et pour­suivre leur ba­lade dans le quar­tier. Ce res­tau­rant, qui en­tame sa troi­sième an­née d’exis­tence, com­mence d’ailleurs à se bâ­tir une clien­tèle fi­dèle.

«Je ne vou­lais pas ou­vrir un res­tau­rant haut de gamme, car il y en a beau­coup dans notre sec­teur, mais plu­tôt of­frir un bon rap­port qua­li­té-prix», si­gnale le pro­prié­taire, Mar­co Pi­nard, qui est tou­jours pré­sent pour ren­con­trer les clients.

Ju­geant que les par­co­mètres dans le Vieux-Qué­bec nuisent à la clien­tèle, il est dou­ble­ment im­por­tant que le res­tau­rant at­tire les clients avec un me­nu de qua­li­té, à bon prix et avec une am­biance in­vi­tante, qui les in­ci­te­ront à re­ve­nir.

AM­BIANCE HIS­TO­RIQUE

L’at­mo­sphère qui règne à la Cache à Cham­plain est unique, puisque le res­tau­rant prend place au sous-sol d’une an­cienne de­meure construite en 1727, ayant ap­par­te­nu au Dr Ger­vais, un chirurgien re­nom­mé.

Ses murs de pierres et son pla­fond en planches de pin d’ori­gine, son foyer et sa voûte qui de­vait ren­fer­mer au­tre­fois de la poudre à ca­non créent un dé­cor cha­leu­reux et his­to­rique. On re­monte le temps l’ins­tant d’un re­pas en amou­reux, en fa­mille ou entre amis. Puis, en sor­tant, n’ou­bliez pas de sa­luer le chef, que vous ver­rez à l’oeuvre dans sa cui­sine der­rière le passe-plat.

PHOTO LÉO­POLD ROUSSEAU

Le chef Guillaume Des­ma­rais dans la voûte du res­tau­rant La Cache à Cham­plain.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.