Pour les jours de pluie

DAYTONA BEACH, Flo­ride — Si le temps maus­sade tant re­dou­té sé­vit, ras­su­rez-vous, le centre ma­ri­time, avec ses tor­tues ra­ris­simes, vous ouvre grand ses portes.

Le Journal de Quebec - Weekend - - TOURISME - Jean-Mi­chel Na­has Le Jour­nal

Même par une jour­née en­so­leillée, l’en­droit foi­sonne de fa­milles cu­rieuses. C’est dire à quel point le Ma­rine Science Cen­ter, si­tué dans Ponce In­let, est le pa­ra­dis des ani­maux aqua­tiques.

Des tor­tues géantes aux pois­sons de toutes sortes en pas­sant par les bé­bés al­li­ga­tors, le vi­si­teur est ra­pi­de­ment fas­ci­né.

Lors de notre pas­sage, une fillette d’en­vi­ron sept ans est res­tée plan­tée plus de cinq mi­nutes de­vant un gi­gan­tesque aqua­rium dans le­quel pul­lu­laient des mé­nés aux cou­leurs vives. À tra­vers une large vitre, on peut aus­si ob­ser­ver une poi­gnée de vé­té­ri­naires af­fai­rés à soi­gner des tor­tues ma­rines bles­sées qui se sont échouées aux abords de Daytona Beach.

À L’AS­SAUT D’UN PHARE DE 175 PIEDS

La pluie per­siste? Éti­rez vos mol­lets, pre­nez votre souffle et grim­pez les 203 marches du phare de Ponce de Leon In­let.

L’im­pres­sion­nante construc­tion de 175 pieds, col­lée sur le centre ma­ri­time, est la plus haute du genre en Flo­ride.

Tout en haut, la vue est sai­sis­sante. La ri­vière Ha­li­fax, l’océan et la plage se perdent à l’infini. Vrai­ment, on ne re­grette pas cette as­cen­sion qui offre un coup d’oeil ex­cep­tion­nel sur toute la ré­gion.

PHOTOS LE JOUR­NAL

Le centre ma­ri­time de Daytona Beach ré­joui­ra les ama­teurs d’ani­maux exo­tiques, comme ces bé­bés al­li­ga­tors. Le centre ma­ri­time a tout pour char­mer les pe­tits. 3. La vue est sai­sis­sante, du haut des 175 pieds du phare de Ponce In­let. 4. Sau­rez-vous gra­vir les 203 marches du plus haut phare de la Flo­ride?

1. 2.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.