Re­tour des Cow­boys Frin­gants

Après les Qué­bé­cois Sté­phane Rousseau, Isa­belle Bou­lay ou en­core Lyn­da Lemay, c’est main­te­nant au tour des Cow­boys Frin­gants de voir leur nom af­fi­ché en lettres rouges sur la de­van­ture de l’Olym­pia de Paris. Le qua­tuor qué­bé­cois re­join­dra les plus grands

Le Journal de Quebec - Weekend - - LA UNE -

Les trois concerts des Cow­boys Frin­gants af­fichent dé­jà com­plet de­puis plu­sieurs jours. La date du 4 fé­vrier avait d’ailleurs été ra­jou­tée en sup­plé­men­taire. Pour­tant, le groupe folk-rock qué­bé­cois ne bé­né­fi­cie pas d’une grande vi­si­bi­li­té mé­dia­tique à Paris. Pas d’ar­ticle de presse ni de pu­bli­ci­té dans le mé­tro si ce n’est que l’af­fiche de l’Olym­pia an­non­çant les concerts à ve­nir. Rien à voir avec Pas­cale Pi­card, par exemple, qui avait vu de nom­breuses af­fiches de son al­bum Me, My­self and Us pla­car­dées dans le mé­tro pa­ri­sien et dont le pre­mier ex­trait, Gate 22, tour­nait en boucle à la ra­dio fran­çaise, l’au­tomne der­nier. Il faut donc croire qu’avec les Cow­boys, c’est le bouche à oreille qui paye.

La for­ma­tion pré­sen­te­ra donc cette se­maine les chan­sons de son nou­vel al­bum, L’ex­pé­di­tion, dis­po­nible dans les bacs fran­çais de­puis sep­tembre der­nier. Ce n’est d’ailleurs pas le pre­mier pas­sage du groupe en sol pa­ri­sien. En juillet der­nier, lors de leur tour­née eu­ro­péenne, Les Cow­boys Frin­gants se sont pro­duits dans la Ville lu­mière dans le cadre du fes­ti­val So­li­days, aux cô­tés de nom­breux ar­tistes tels que IAM, Yelle et The Ting Tings.

Après l’Olym­pia, la for­ma­tion qué­bé­coise se pro­dui­ra à Lyon, le 6 fé­vrier, et à Ge­nève, le len­de­main, avant de re­tour­ner au Qué­bec pour pour­suivre sa tour­née.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.