Gar­der la tête froide

Même si sa car­rière roule à fond de train en ce mo­ment, la voix d’Évan­gé­line, An­nie Blan­chard, garde les deux pieds sur terre. Elle re­nou­velle tou­jours ses cartes de tra­vail lui per­met­tant d’exer­cer son mé­tier de coif­feuse.

Le Journal de Quebec - Weekend - - LA UNE -

STAR ACA­DÉ­MIE

Pour An­nie Blan­chard, sa par­ti­ci­pa­tion à Star Aca­dé­mie 2005 a tout chan­gé. « Mon chan­ge­ment de vie s’est tou­te­fois ef­fec­tué pro­gres­si­ve­ment. Quand j’ai ter­mi­né la tour­née Star Aca­dé­mie, je suis re­tour­née au Nou­veau-Bruns­wick pen­dant un an et de­mi. J’ai pris du re­cul et j’ai pré­pa­ré mon pre­mier al­bum (sor­ti en dé­cembre 2007) », ra­conte-t-elle.

Du­rant cette an­née et de­mie, la chan­teuse a ef­fec­tué quelques al­lers-re­tours Nou­veau-Bruns­wick—Mon­tréal. « Comme je ne vou­lais pas ha­bi­ter Mon­tréal tout de suite, je me suis trou­vé un condo, sur la Rive-Sud. Je vois le mont Saint-Bru­no tous les jours. Je suis vrai­ment très bien », note-t-elle.

EN TOUR­NÉE

« Je suis réa­liste. On ne sait ja­mais ce qui peut ar­ri­ver. Mes pa­rents m’ont ap­pris que je de­vais me “ba­cker”, comme on dit par chez nous », men­tionne la chan­teuse en en­tre­vue. « En ce mo­ment, ma car­rière va bien, mais si un jour tout s’ar­rê­tait, ça ne me dé­ran­ge­rait ab­so­lu­ment pas de re­tour­ner en coif­fure au Nou­veau-Bruns­wick », ajoute-t-elle.

Ac­tuel­le­ment, An­nie Blan­chard fait le tour du Qué­bec dans le cadre de sa tour­née sui­vant la sor­tie de son pre­mier disque. Elle se­ra no­tam­ment à Qué­bec, le 7 fé­vrier, au Ca­ba­ret du Ca­pi­tole, mais le pu­blic pour­ra aus­si la voir le 30 jan­vier à Jo­liette, le 5 fé­vrier à Gatineau, le 13 fé­vrier à Vic­to­ria­ville, le 13 mars à La­val...(pour plus d’in­fos sur la tour­née, al­lez sur : www.an­nieb­lan­chard.com).

Pour ce pre­mier tour de piste so­lo, An­nie Blan­chard a choi­si de pré­sen­ter un spec­tacle aux cou­leurs in­ti­mistes. Sur scène, la chan­teuse est en­tou­rée de deux mu­si­ciens, Éric Roch et Rey­nald Masse. Elle pro­pose le conte­nu de son disque, mais aus­si des re­prises d’El­vis Pres­ley, Cat Ste­vens, Sha­nia Twain... « mes in­fluences mu­si­cales. Moi, je fais dans le folk et le pop. Si mon disque est plu­tôt tran­quille, ça bouge un peu plus sur scène. Je parle beau­coup au pu­blic. Je lui ra­conte mon his­toire, mon par­cours... J’es­saie de faire ça avec le plus d’humour pos­sible », dit-elle.

QUAND LE COUN­TRY…

Bien sûr, la chan­teuse in­ter­pré­te­ra Évan­gé­line, la chan­son qui l’a mise au monde. Le titre a même été choi­si chan­son po­pu­laire de l’an­née lors du gala de l’ADISQ 2006. « C’est ma chan­son fé­tiche, celle que j’avais chan­té lors de mon au­di­tion à Star Aca­dé­mie. C’est une grande chan­son », ex­plique-t-elle.

Outre sa tour­née per­son­nelle, An­nie Blan­chard se­ra de la tour­née Quand le coun­try dit bon­jour, à l’ins­ti­ga­tion de Ma­rio Pel­chat. « J’ai hâte. »

Par ailleurs, à tra­vers ces tour­nées, elle pré­pa­re­ra son deuxième al­bum dont elle pré­voit la sor­tie quelque part en 2010. « Je veux qu’il bouge un peu plus. Je pense que je vais écrire da­van­tage pour ce disque ou col­la­bo­rer avec d’autres », dit-elle.

An­nie Blan­chard ne dit pas non à un disque an­glais, un jour, mais pour elle, le fran­çais est très im­por­tant. « On se bat beau­coup pour la langue fran­çaise au Nou­veauB­runs­wick », lance-t-elle. Elle a aus­si l’Eu­rope dans sa mire, mais une chose à la fois. Elle, qui est sous la gé­rance des pro­duc­tions J de­puis 2005, an­non­ce­ra sous peu un chan­ge­ment à ce cha­pitre.

PHOTO LES ARCHIVES

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.