L’amour en sé­rie

Los Angeles — Il y a une chose sur la­quelle vous pou­vez comp­ter avec le film Ce que pensent les hommes. Cha­cun des membres de cette distribution de haut ni­veau a lar­gué quel­qu’un ou a été lar­gué par quel­qu’un.

Le Journal de Quebec - Weekend - - LA UNE - Jim Slotek Sun Me­dia

Dans cer­tains cas (ceux de Jennifer Anis­ton, Drew Bar­ry­more), on le sa­vait de­puis long­temps dans les man­chettes. Mais Nan­cy Ju­vo­nen – par­te­naire de longue date de Bar­ry­more – a in­sis­té sur ce cri­tère comme condi­tion pour faire par­tie de la distribution.

« Nous n’avons fait au­cune lec­ture pour réa­li­ser ce film », a ra­con­té Nan­cy Ju­vo­nen, dont la vie est pra­ti­que­ment un livre ou­vert. « Ken (Kwa­pis, le di­rec­teur) et moi nous sommes as­sis et avons fait des ses­sions de thé­ra­pie sur les re­la­tions hommes-femmes, parce que nous sommes tous en­ga­gés là-de­dans. Nous avons eu le coeur bri­sé et nous avons bri­sé des coeurs, et je crois que vous de­vez avoir fait les deux dans une vie. »

A-t-elle dé­cou­vert quelque chose de dif­fé­rent dans la vie amou­reuse des di­vas de Ce que pensent les hommes telles Anis­ton, Jennifer Con­nel­ly et Scarlett Johansson?

« Elles n’ont pas une vie plus dra­ma­tique que les autres. Elles sont nor­males », a ré­pon­du Ju­vo­nen. In­ter­ro­gée par un jour­na­liste fran­çais à pro­pos de son ma­riage avec le Canadien Ryan Rey­nolds, la dis­crète Scarlett Johansson a ré­tor­qué : « Vous pour­rez me le de­man­der dans 25 ans. » En d’autres mots, elle consi­dère que ce n’est pas de nos af­faires.

Mais Ce qu’en pensent les hommes est en réa­li­té une grosse af­faire – un suc­cès de li­brai­rie qui traite des men­songes ra­con­tés par les hommes et qui a été écrit par un homme (le co­mé­dien Greg Beh­rendt) pen­dant son tra­vail de consul­tant sur la sé­rie Sexe à New York. L’idée lui est ve­nue à la suite d’une blague lan­cée lors d’une réunion de pro­duc­tion après qu’une femme eut par­lé des si­gnaux mixtes qu’elle re­ce­vait du gars avec qui elle sor­tait.

Ju­vo­nen a eu la pi­qûre et a pris le pro­jet en main, alors que Bar­ry­more était à To­ron­to en train de tour­ner Grey Gar­dens, une autre his­toire d’amour (un film dif­fu­sé sur le câble met­tant en ve­dette Jes­si­ca Lange et ra­con­tant l’his­toire de deux ex­cen­triques cou­sins de Ja­ckie Ken­ne­dy). C’est pour­quoi elle n’a eu qu’un pe­tit rôle dans Ce qu’en pensent les hommes, ce­lui de Ma­ry, une femme qui trouve ses co­pains sur MyS­pace ou Fa­ce­book et qui est lar­guée par des hommes qu’elle n’a ja­mais vus en per­sonne.

Par­mi les re­la­tions en­tre­mê­lées de ce film, il y a Beth (Anis­ton) qui n’a pas réus­si à convaincre Neil (Ben Af­fleck) de se ma­rier après sept ans de vie com­mune; Ben (Brad­ley Coo­per), ma­rié à Ja­nine (Con­nel­ly), mais qui vit avec elle une re­la­tion sans pas­sion et tombe amou­reux d’An­na, sa pro­fes­seure de yo­ga (Johansson); et une lar­gueuse en sé­rie du nom de Gi­gi (Gin­ni­fer Good­win, de Big Love), qui est ob­sé­dée par l’agent im­mo­bi­lier Co­nor (Ke­vin Con­nol­ly, d’En­tou­rage) et re­çoit les conseils d’Alex, un pro­prié­taire de bar (Jus­ting Long).

PHOTO COUR­TOI­SIE

PHOTO COUR­TOI­SIE

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.