L’UN OU L’AUTRE

Fi­ni les spectacles où il ju­mel­le­ra humour et chan­son! Do­ré­na­vant, Pa­trick Groulx se­ra tan­tôt chan­teur, tan­tôt hu­mo­riste.

Le Journal de Quebec - Weekend - - LA UNE - Serge Drouin Le Jour­nal de Qué­bec

« Je suis très heu­reux d’avoir pu pré­sen­ter une tour­née avec de l’humour et des chan­sons. C’était un nou­veau concept et, pour moi, c’est le show de ma vie jus­qu’à main­te­nant », dit Groulx d’en­trée de jeu. Le co­mique-chan­teur a en­core une di­zaine de spectacles hy­brides à of­frir au Qué­bec.

Par la suite, avec ses mu­si­ciens Les Bas Blancs, Pa­trick Groulx don­ne­ra une sé­rie de spectacles comme chan­teur à tra­vers les fes­ti­vals d’été du Qué­bec. À l’au­tomne, une autre tour­née mu­si­cale de Groulx lui per­met­tra d’écrire un troi­sième spec­tacle d’humour... « Je veux main­te­nant que ceux qui veulent me voir seule­ment comme chan­teur puissent le faire et ceux qui veulent me voir comme hu­mo­riste puissent le faire éga­le­ment », dit ce­lui qui pré­pare ac­tuel­le­ment un deuxième al­bum dont la sor­tie est pré­vue en mars ou avril pro­chain. Jonathan Na­tha­niel si­gne­ra la réa­li­sa­tion de cet al­bum.

JOBS DE BRAS

En at­ten­dant, les fans du chan­teur ou de l’hu­mo­riste peuvent le voir tous les mer­cre­dis à Ztélé, à 19 h, à l’ani­ma­tion de la deuxième sai­son de Jobs de bras. Une sé­rie dans la­quelle Groulx nous fait connaître des mé­tiers pra­ti­qués avec les bras. Au me­nu cette an­née, une vi­site dans les mines de l’Abi­ti­bi, une autre chez les fo­reurs, les bû­che­rons et une vi­site au Centre Bell entre un spec­tacle rock et un exer­cice du Canadien, le len­de­main ma­tin.

La sé­rie Jobs de bras tire fort. Elle se classe deuxième émis­sion la plus écou­tée à Ztélé. Une fois de plus pour cette nou­velle sai­son, Pa­trick Groulx joue au casse-cou en se prê­tant à cha­cun des mé­tiers dé­crits. « Ce­lui qui m’a le plus im­pres­sion­né cette an­née est le mé­tier de clown de ro­déo. Un clown de ro­déo doit dis­traire le tau­reau lorsque le cou­reur n’est plus sur son dos. Le tau­reau court après le clown. Il faut être cou­ra­geux pour faire ce mé­tier », dit-il.

PRU­DENT

Mais le co­mique dit qu’il est pru­dent dans ses cas­cades. « Je suis en­tou­ré de gens qua­li­fiés qui m’aident, me donnent des conseils. J’ai pris des as­su­rances cette an­née. Ça coûte cher, des as­su­rances pour ce type de tra­vail », dit-il.

Le co­mique-ani­ma­teur tient aus­si à voir gran­dir ses deux en­fants. Groulx est père de Ra­phaëlle, deux ans et quatre mois, et Alexis, 18 mois. « Au dé­but de la ving­taine, j’en vou­lais 20. Là, j’en suis ren­du à deux et j’ai de­man­dé à ma blonde qu’on prenne une pause; pour qu’on ait le temps de les voir gran­dir et d’en pro­fi­ter. Après, on ver­ra », ter­mine-t-il.

PHOTO COUR­TOI­SIE

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.