Un pu­blic fi­dèle à Lyn­da Lemay

À la pre­mière de sa sé­rie de quatre spectacles pré­sen­tée à l’Olym­pia de Paris la se­maine der­nière, Lyn­da Lemay a été cha­leu­reu­se­ment ac­cueillie par un pu­blic pa­ri­sien conquis à l’avance.

Le Journal de Quebec - Weekend - - WEEKEND -

Les fans connais­saient vi­si­ble­ment par coeur le ré­per­toire de l’au­teure-com­po­si­trice-in­ter­prète qué­bé­coise. Pim­pante, sou­riante et tou­chante, la chan­teuse a su leur en don­ner pour leur ar­gent en leur of­frant une heure et de­mie de concert.

Ceux qui ont dé­jà vu Lyn­da Lemay en spec­tacle le savent bien. Elle n’est pas du genre à en­chaî­ner les chan­sons à la vi­tesse grand V les yeux mi-clos et ri­vés au sol. Lyn­da Lemay aime son pu­blic, et ça pa­raît. Elle le re­garde, l’in­ter­pelle, lui sou­rit et lui parle.

Elle n’a pas man­qué d’en faire au­tant sur la scène de l’Olym­pia la se­maine der­nière. En bonne conteuse, Lyn­da Lemay a pris soin (pour ne pas dire un ma­lin plai­sir) de pré­sen­ter la plu­part de ses titres en ra­con­tant une anec­dote tan­tôt ri­go­lote, tan­tôt tou­chante et même quel­que­fois gri­voise.

Les ap­plau­dis­se­ments ne se fai­saient donc pas seule­ment en­tendre à la fin des chan­sons, mais éga­le­ment à l’an­nonce de la pro­chaine, le pu­blic sa­chant très bien quel titre il al­lait en­tendre.

HA­BI­TUDE

Ce­la est d’au­tant plus éton­nant que Lyn­da Lemay n’a pas seule­ment of­fert ses plus grands suc­cès. Elle a évi­dem­ment chan­té des in­con­tour­nables comme La vi­site, Les sou­liers verts ou en­core Le plus fort, c’est mon père (un pa­pa qui était d’ailleurs pré­sent dans la salle), mais elle a sur­tout pré­sen­té les chan­sons de son plus ré­cent al­bum Al­lô, c’est moi.

C’est d’ailleurs avec Bleu, chan­son dans la­quelle elle fait une vé­ri­table dé­cla­ra­tion d’amour au Qué­bec, et pre­mier ex­trait de ce 11e al­bum que Lyn­da Lemay a ou­vert son spec­tacle, en plus de pré­sen­ter entre autres La par­touze, Des comme lui, Le dard, Mon Gé­rard et Si j’étais op­ti­miste. La chan­teuse a éga­le­ment lais­sé la place, le temps de deux chan­sons, à son ex­cellent gui­ta­riste Yves Sa­vard ain­si qu’au vio­lo­niste, gui­ta­riste et chan­teur Da­niel Jean.

C’est presque de­ve­nu une ha­bi­tude pour Lyn­da Lemay de voir son nom en lettres rouges sur la de­van­ture de la lé­gen­daire salle pa­ri­sienne.

À ce jour, la chan­teuse y est mon­tée près d’une cin­quan­taine de fois. Mais, mer­cre­di, à l’oc­ca­sion de la pre­mière pa­ri­sienne de son spec­tacle Al­lô, c’est moi, elle sem­blait aus­si heu­reuse d’être là qu’au pre­mier jour.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.