CROIX-ROUGE : HIS­TOIRE D’UN ÉCHEC

Le Journal de Quebec - Weekend - - TÉLÉVISION -

À RDI, des vic­times du na­zisme, de moins en moins nom­breuses, se sou­viennent de ces an­nées d’hor­reur, l’époque de la Se­conde Guerre mon­diale, du­rant les­quelles Adolf Hit­ler, cet Au­tri­chien qui s’est his­sé à la tête de l’Al­le­magne, a écha­fau­dé rien de moins que l’ex­ter­mi­na­tion des Juifs d’Eu­rope.

Le reportage, pré­sen­té le mer­cre­di 6 mai, à 20 h, dé­montre que le CICR (Co­mi­té in­ter­na­tio­nal de la Croix-Rouge) au­rait failli à sa mis­sion de ve­nir en aide aux pri­son­niers. On ra­conte que les na­zis ont la main­mise sur la Croix-Rouge al­le­mande. Des hauts di­ri­geants de l’or­ga­nisme hu­ma­ni­taire avaient des in­té­rêts dans des en­tre­prises al­le­mandes et il ne fal­lait pas se mettre les Al­le­mands à dos.

C’est la rai­son pour la­quelle on fer­mait les yeux sur les convois de mil­liers de per­sonnes en­voyées dans les camps de concen­tra­tion, sur les ex­pé­riences pseu­do médicales et les tor­tures qu’on in­flige aux pri­son­niers. En quelques mois, on éli­mine ain­si trois mil­lions de Juifs.

La conven­tion de Ge­nève, adop­tée en 1949, ex­cluait les pri­son­niers ci­vils. Ce n’est qu’en 2006, que le Droit in­ter­na­tio­nal étend sa pro­tec­tion aux ci­vils.

De­puis, des mil­lions de don­nées per­son­nelles non dé­chif­frées gar­nissent les archives. Ge­nève, soixante ans plus tard, se penche sur les dys­fonc­tion­ne­ments aux ser­vices de re­cherches.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.